Cyril Hanouna, ou la décadence de la télévision

Alors que les 35 heures de direct de Cyril Hanouna se sont achevées dans la nuit de vendredi à samedi, l’animateur de « Touche pas à mon poste » est plus que jamais au centre des critiques. Humiliations, clashs, insultes… voici le quotidien du talk-show phare de C8.

A l’antenne depuis 2010, « Touche pas à mon poste » est devenue en quelques mois un véritable phénomène. Un phénomène qui s’apparente davantage à de la « télé poubelle » qu’à un programme télévisuel digne de ce nom. Certes, les scores d’audiences sont élevés  mais la qualité de l’émission n’en reste pas moins déplorable.

Une forme de ‘’Soft porn’’

jean-michel-maire-ping-pong

Cyril Hanouna lançant une balle en direction du pénis de Jean-Michel Maire (crédit photo : Capture d’écran C8)

L’une des marques de fabrique de TPMP est liée de manière plus ou moins explicite à la sexualité. Le 21 avril dernier était diffusée l’émission « TPMP, spécial Las Vegas » qui revenait sur le périple des chroniqueurs dans la ville des pêchés (car Cyril Hanouna choisit bien ses destinations). Durant une fête pendant ce séjour, Jean-Michel Maire était nu sous son peignoir et Cyril Hanouna avait eu l’idée judicieuse de jouer au ping-pong en lançant des balles directement sur le pénis de son chroniqueur. Affligeant.

Mais TPMP c’est aussi le grand déballage. Les chroniqueurs sont poussés à dévoiler leurs vies privées quitte à aller jusque dans les moindres détails et sombrer dans le trash ! En effet, le 4 octobre dernier, Cyril Hanouna posait une question et pas n’importe laquelle : «ll y en a ici qui ont déjà fait une sextape? » ce à quoi la nouvelle chroniqueuse, Capucine Anav, avait répondu « Bah oui ! » avouant, ainsi, avoir tourné une sextape avec Louis Sarkozy.
Outre le fait que ce genre de séquences soit désormais le moteur de TPMP, Cyril Hanouna entretient également une sorte de story-telling autour de la vie intime de ses chroniqueurs. C’est le cas notamment d’Enora Malagré qui est souvent la cible de questions déplacées. Cyril Hanouna se permet, à outrance, de déballer la vie amoureuse de sa chroniqueuse quitte à en faire du teasing pour maintenir la curiosité du téléspectateur et ainsi gonfler les audiences.

Humilier, le mot d’ordre de TPMP

delormeau-nouille-slip

Cyril Hanouna versant des nouilles dans le slip de Matthieu Delormeau (crédit photo : Capture d’écran C8)

 

Qui dit TPMP, dit surtout humiliations. Matthieu Delormeau, chroniqueur et souffre-douleur de Cyril Hanouna, en a encore fait les frais.

Le 6 octobre dernier, un jeu brillant a encore fait son apparition dans le talk-show de C8 : passer sous des serpents. Connaissant la phobie de Matthieu Delormeau pour les serpents, l’animateur de TPMP a trouvé bon de désigner son chroniqueur pour passer sous les serpents. Malgré ses multiples supplications et son refus de participer à ce jeu, Cyril Hanouna a tout de même insisté pour que l’ex-animateur de NRJ 12 y participe. Résultat : Matthieu Delormeau s’est mis à 4 pattes et est passé, avec crainte, sous les serpents.

Ce genre de séquences semble malheureusement faire le succès de l’émission.  « L’affaire des nouilles dans le slip » en est l’illustration. Et encore une fois c’est Matthieu Delormeau qui a joué le rôle de la victime malgré lui. Lors de cette séquence, l’ex-animateur de NRJ 12 suppliait Cyril Hanouna de ne pas lui verser des nouilles dans le caleçon. Surréaliste. Malgré les refus répétés de Matthieu Delormeau, ce dernier a eu littéralement « le cul bordé de nouilles » de quoi provoquer l’hilarité de Cyril Hanouna. D’ailleurs, le CSA avait dénoncé une « banalisation de l’humiliation ».

Bashing gratuit

arthur-cyril-hanouna-rivalite

Arthur et Cyril Hanouna en conflit (crédit photo : Best Image)

On le sait, « Touche pas à mon poste » prétend être une émission média, mais c’est surtout une émission où les chroniqueurs règlent leurs comptes quitte à aller jusqu’à l’insulte.
Récemment, Cyril Hanouna s’en est pris à Jérémy Ferrari en lui disant qu’il devrait « un peu fermer sa gueule » après que ce dernier l’a critiqué pour les nombreuses polémiques autour de TPMP.
Ainsi, après 6 années de diffusion, l’émission s’est fait « son petit nid d’ennemis ». Le premier exemple est bien-sûr la rivalité opposant Cyril Hanouna à l’un des animateurs phares de TF1, ex-partenaire de Cyril Hanouna à la radio comme à la télévision, Arthur. Cette rivalité née depuis plusieurs années s’est accrue au moment du lancement de « L’Hebdo Show », émission présentée par Arthur. Hanouna lui avait alors reproché d’avoir copié « Touche pas à mon poste » de quoi créer des tensions entre les deux protagonistes. Ainsi, les chroniqueurs de TPMP n’avaient pas hésité à lyncher publiquement Arthur, Enora Malagré déclarant à propos d’Arthur « Il n’est pas fait pour être debout, il ne sait pas quoi faire de son corps. »
Le récent record de 35 heures de direct n’est donc pas anodin. Alors que l’animateur phare de C8 avait initialement prévu de faire 24 heures de direct, il a finalement réalisé 35 heures de direct. En effet, depuis 2004 c’est Arthur qui détient le record du nombre d’heures consécutives avec 34 heures de direct sur Europe 2. « Les 35 heures de Baba » étaient une manière de prendre sa revanche  sur Arthur en le détrônant.
Hanouna et son égo, une belle histoire d’amour…

NRJ 12, la fabrique à chroniqueurs 

capucine-anav-tpmp

Capucine Anav sur le plateau de « Touche pas à mon poste » (crédit photo : Capture d’écran C8)

La cible privilégiée et parfois facile pour « TPMP » est la chaîne NRJ 12. En effet, entre ses émissions qui n’ont aucun intérêt culturel ou ses animateurs-chroniqueurs tout droit sortis de la télé-réalité, la chaine 12 de la TNT est devenue l’endroit où Cyril Hanouna vient faire son marché pour sélectionner ses futurs chroniqueurs.

Pourtant, malgré les critiques constantes au fil des années contre les programmes et animateurs de cette chaîne, TPMP n’hésite pas à utiliser ces personnes, pour et encore le même objectif : attirer le jeune public et faire monter les audiences.

A la rentrée, 4 nouveaux chroniqueurs provenant de NRJ 12 faisaient leur apparition dans l’émission de C8, dont 3 animateurs, Cauet, Guillaume Pley et Benjamin Castaldi. L’arrivée de Benjamin Castaldi en a étonné plus d’un puisqu’il avait auparavant critiqué l’émission avec virulence dans son livre Pour l’instant tout va bien. Le livre n’a jamais aussi mal porté son nom. En manque de notoriété et en perdition après son passage sur NRJ 12, on suppose que l’animateur avait besoin de réapparaitre à l’écran quitte à aller à l’encontre de ses convictions.

Malgré son statut au sein du groupe Canal+, Cyril Hanouna fait parfois face à des échecs. Après avoir voulu embaucher un énième candidat de téléréalité, Benoit Dubois, l’animateur de TPMP a finalement essuyé un refus. Cyril Hanouna, en allant sans cesse plus loin dans la surenchère graveleuse, n’est plus que l’ombre de lui-même.

Loris Biondi
Marvin Guglielminetti

 

 

Publicités