Jeanette Epps : la première Afro-américaine à s’envoler vers l’ISS

Pour la première fois, une femme noire a été sélectionnée par la Nasa pour partir en mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Des astronautes noirs ont déjà été recrutés, mais pour seulement pour constituer les équipages des navettes spatiales.

À 46 ans, Jeanette Epps sera la première femme noire à partir en mission dans la Station spatiale internationale (ISS), a indiqué la Nasa mercredi 4 janvier. Elle s’envolera en 2018, au côté de son compatriote Andrew Feustel, un astronaute confirmé.

La cinquième astronaute afro-américaine depuis 1958

Au total 16 astronautes noirs, dont cinq femmes, ont déja été recrutés par la Nasa, sur 321 heureux-élus à ce jour. L’un de ces astronautes afro-américains, Charles Bolden, a même été nommé directeur de l’agence par Obama. Tous ces astronautes noirs ont participé à des missions dans les navettes spatiales, mais Jeanette Epps va devenir la première personne noire à faire partie d’un équipage de l’ISS.

Physicienne de formation, elle a également travaillé pour la CIA. Elle détient un doctorat en ingénierie aérospatiale de l’Université du Maryland. Devenu l’ingénieur de vol pour l’agence spatiale américaine, elle a été sélectionné en juillet 2009 avec treize autres américains. Ensemble, ils formeront la vingtième promotion de ce corps d’élite.

La formation que la future astronaute suit est l’une des plus difficiles du monde. La maîtrise du Russe est notamment exigée afin de piloter la fusée Soyouz, qui les enverra en orbite. Depuis l’arrêt du programme des navettes spatiales, les États-Unis dépendent exclusivement des vaisseaux russes. Les six membres d’équipage de la station effectuent des missions en orbite de six mois. Actuellement, le Français Thomas Pesquet participe à l’une de ces missions dans l’espace.

Maxime Bonnet

Publicités