Brésil : 33 détenus tués dans une prison

« Trente-trois morts ont été recensés à la prison de Monte-Cristo dans les premières heures de la matinée », a annoncé ce vendredi le gouvernement de l’Etat de Roraima au Brésil.

En début de matinée, une action rapide menée par un groupe de détenus s’est déclenchée dans une prison du nord du Brésil. L’attaque a fait 33 morts et le bilan pourrait encore s’alourdir. Aucune arme à feu n’a été retrouvée sur les lieux. La plupart des crimes ont été commis à l’arme blanche. En octobre dernier, dix prisonniers avaient été assassinés dans cette même prison, lors d’un affrontement entre bandes rivales.

Des prisons où règne l’anarchie

Cette tuerie n’est pas sans rappeler la mutinerie du 1er janvier, qui a coûté la vie à 56 prisonniers à Manaus en Amazonie. Le Comando vermelho , originaire de Rio de Janeiro, est considérée par la police comme responsable du massacre.

Les règlements de compte entre membres du crime organisé sont monnaie courante dans les prisons du Brésil, dans lesquelles l’insécurité règne. En cause, la surpopulation carcérale  : au Brésil, le taux d’occupation des prisons est de 167%.

Solenne Barlot

Publicités