janvier 06

Mots-clefs

Côte d’Ivoire: Bouaké contrôlée par d’ex-militaires

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des tirs ont été entendus dans la deuxième ville de la Côte d’Ivoire, Bouaké. Selon plusieurs agences de presse internationales, Bouaké est sous contrôle.Vers 1 heure 30 du matin, c’est d’abord dans plusieurs camps militaires que les premiers tirs ont résonné, avant de s’étendre à la Préfecture de Police et à plusieurs commissariats.

bouake-carte

Des coups de feu ont également retenti ce matin à Daloa, dans le centre ouest de la Côte d’Ivoire et à Korhogo, dans le nord du pays.

Selon les autorités militaires officielles, « il s’agit d’anciens militaires qui se seraient emparés d’armes et de véhicules pour bloquer les accès Nord et Sud de la ville. Leurs revendications sont financières mais pas seulement. Ils réclament le paiement de leur prime et sont en colère à cause de l’ouverture prochaine d’une cession du tribunal militaire à Bouaké, qui a habituellement lieu à Abidjan ». 

En novembre 2014, Bouaké avait déjà été le théâtre de ce type de mouvement. Ils avaient bloqué les principaux axes de l’ancienne capitale de la rébellion.

 Sarah Melis

Publicités