[DIAPORAMA] Procès Herrou : jugé pour délit de solidarité

Mercredi 4 janvier, au Palais de justice de Nice, se tenait le procès de Cédric Herrou. Cet agriculteur de la vallée de la Roya est accusé d’avoir aidé des Érythréens à traverser la frontière franco-italienne en octobre dernier.

Ce « passeur citoyen » risque jusqu’à 5 ans de prison et 30 000 euros d’amende pour aide à l’immigration clandestine. Les magistrats s’attarderont également sur l’occupation illégale d’un bâtiment de la SNCF, où plus de 60 migrants avaient trouvé refuge à Saint-Dalmas de Tende (06) avec l’aide de l’association « Aux Arbres », dont fait partie le prévenu.

Environ 500 personnes ont fait le déplacement devant le tribunal correctionnel pour soutenir celui qu’ils considèrent comme un « héros anonyme du quotidien ». Cédric Herrou veut faire de ce procès une tribune afin »d’éclairer les carences de l’Etat en matière d’aide aux réfugiés et surtout aux mineurs isolés. »

Pour ceux qui défendent l’accusé, Cédric Herrou n’a fait que son devoir de citoyen. Il a juste répondu aux appels de détresse des migrants qui traversent tous les jours la vallée de la Roya.

Maxime Bonnet

Publicités