L’État donne un coup de pouce aux stations de ski

Avec 20% de manque à gagner sur leur chiffre d’affaire, par rapport à l’année 2015, les stations de ski pâtissent du manque de neige. Problème, seuls 65% des saisonniers ont pu être embauchés, étant donné que les stations n’exploitent que 40% de leur domaine skiable en moyenne.

Incitation à l’activité partielle

La préfecture de Haute-Savoie a donc annoncé ce jeudi, qu’elle incitait les stations en difficulté à recourir à l’activité partielle. Le dispositif mis en place par l’État permet de recevoir une allocation qui varie entre 7,23 et 7,74 euros par heure chômée et par salarié. Ainsi, 93 entreprises ont déposé un dossier en Haute-Savoie, contre 56 en Savoie. Selon la préfecture, cela représente plus de 867.000 heures autorisées.

Capture d’écran 2017-01-06 à 14.41.29.png

Du fait du manque de neige, la station de Megève n’a pu ouvrir que 16% de son domaine skiable. (Crédit : rtl.fr)

Selon la CGT, sur les 300.000 saisonniers embauchés chaque année par les stations, 60.000 n’ont toujours pas débuter leur contrat. Concernant le nombre d’entre eux qui bénéficieraient de l’allocation, la CGT parle de 1200 personnes, alors que la préfecture en dénombre 2926.

Gaspard Poirieux

 

Publicités