Pierre-Alain Mannoni relaxé à Nice pour aide aux migrants.

 

Le professeur du CNRS avait convoyé des étrangers en situation irrégulière depuis l’Italie en octobre.

Ce vendredi matin le tribunal correctionnel de Nice a relaxé Pierre-Alain Mannoni pour aide aux migrants ; l’enseignant-chercheur du CNRS à la faculté de Nice Sophia Antipolis était poursuivi pour avoir convoyé des Érythréennes venant d’Italie, il encourait 6 mois de prison avec sursis. Ils avaient été interpellés dans sa voiture au péage de La Turbie, alors qu’il comptait les mettre dans le train pour Marseille.

Mercredi le procureur de la République de Nice a par ailleurs requis 8 mois de prison avec sursis pour Cédric Herrou, l’agriculteur de la Roya qui hébergeait des migrants en situation irrégulière dans sa ferme. Le délibéré de son procès doit être quant à lui rendu le 10 février.

Adrien de Volontat

Publicités