Top 5 des infos utiles sur la Coupe d’Afrique des Nations

Du 14 janvier au 5 février, la planète football aura les yeux rivés sur l’Afrique. La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) fait se rencontrer les meilleures équipes du continent. Buzzles revient sur cinq informations clés pour mieux comprendre la compétition.

Une compétition pas comme les autres

La Coupe d’Afrique des Nations, aussi appelée la CAN, se déroule tous les deux ans depuis 1957. Elle ne concerne que les pays du continent africain.Les pays participants ont été présélectionnés par une phase qualificative. La CAN se distingue des autres compétitions internationales par l’ambiance qui y règne. Dans un stade, comme dans la rue, les fans de football sont au rendez-vous. Pour preuve, le 26 mars 2016 au Nigéria, ils étaient 40.000 dans un stade d’une capacité de 16.000 spectateurs, alors qu’il ne s’agissait que des phases de qualification.

Le Gabon en préparation

Après la Guinée Equatoriale en 2015, c’est au tour du Gabon d’accueillir, pour la deuxième fois, la CAN. Pour l’occasion, le Gabon s’est lancé dans la construction de deux stades, à Oyem et Port Gentil. Les nouvelles enceintes devraient être opérationnelles dans les jours à venir. La compétition se déroulera donc dans quatre stades :

  • Le stade d’Agondjé (ou de l’Amitié Sino-Gabonaise), à Libreville.
  • Le stade de Franceville, construit en 2012, quand le Gabon recevait la CAN pour la première fois.
  • Le stade d’Oyem, qui devrait être terminé dans les prochains jours.
  • Le stade Port Gentil, actuellement en construction.

Un grand absent mais de belles surprises

Ils étaient 51 pays à s’affronter durant 15 mois pour les qualifications. Début septembre, 16 équipes se sont vues ouvrir les portes de la compétition. Elles sont réparties entre 4 poules. Le grand absent de la compétition est le Nigéria, qui possède pourtant une des meilleures équipes de football d’Afrique. La Côte d’Ivoire, grand vainqueur de l’édition 2015, a réussi à se qualifier de justesse face aux Sierra-Léonais. Les joueurs auront trois semaines pour fouler les terrains gabonais et espérer remporter la fameuse coupe.

Un record pour l’Égypte

Fondée en 1921, c’est l’équipe d’Égypte qui a remporté le plus de fois la Coupe d’Afrique des Nations. Elle totalise sept victoires, mais la dernière remonte à 2010. En 2017, après avoir échoué à se qualifier trois fois, les Pharaons sont de retour. Leur entraîneur, Hector Cuper, n’est pas un inconnu dans le monde footballistique. Élu Meilleur entraîneur de la Liga Espagnole en 1999, il aussi été deux fois finaliste de la Ligue des Champions avec le club du FC Valence. Si la sélection égyptienne peut compter sur l’attaquant de la Fiorentina, Mohamed Salah, les Pharaons vont devoir prouver cette année qu’ils n’ont rien perdu de leur talent.

 Une compétition au coeur des tensions

L’organisation de la CAN se heurte régulièrement aux problèmes géopolitiques du continent.

En 2010, deux jours avant l’ouverture de la CAN, le bus de la sélection Togolaise est mitraillé par les Forces de Libération de l’Etat de Cavinda. Deux joueurs sont blessés et deux membres du staff sont décédés. Suite à quoi, l’équipe déclare forfait.

 

En 2015, le virus EBOLA s’est propagé dans toute l’Afrique, mettant en péril la compétition. La Coupe d’Afrique des Nations 2017 devait se dérouler en Libye mais la situation politique extrêmement tendue du pays a forcé les organisateurs à changer de localisation.  

La réélection du Président du Gabon Ali Bongo en août 2016 a provoqué de violents incidents dans le pays, remettant en cause la compétition. Fort heureusement, malgré toutes les tensions politiques qui ont eu lieues, la CAN s’est toujours déroulée. Pour le plus grand plaisir des passionnés de football.    

 

Cassandra Rolland

Thomas Woloch

Laure Le Fur

 

 

Publicités