[INFOGRAPHIE] Une location en France à quel prix ?

Le loyer moyen français est de 628 €. C’est le bilan établi pour l’année 2016 par LocService.fr. Zoom sur les différences de prix à la location entre les métropoles de France.

Les loyers ont augmenté. LocService, entreprise spécialisée dans la location privée, publie depuis 2013, un rapport annuel sur les loyers moyens. Etabli sur 160.000 logements ayant changés de locataires en 2016, il analyse le prix du loyer, du mètre carré, le profil des locataires ou encore le type de logement. Paris demeure la ville la plus chère et la plus prisée. Si on l’exclut la capitale du calcul, le loyer moyen mensuel serait de 564 €. Après Paris, Nice est la deuxième ville la plus chère de France.

carte-loyer

Carte interactive des loyers moyens par ville en 2016.

Pour 628 €, on peut louer un T3 de 68 m2 à Saint Etienne, ville où le locatif est fortement en baisse. Ailleurs comme à Paris, on peut louer uniquement un studio pour le même prix. Un forte amplitude au sein de laquelle, les métropoles françaises affichent des prix très variés.

Le loyer moyen est 4 € plus cher qu’en 2015 pour 42 m2. Cette moyenne est calculée sur les neuf premiers mois de l’année. Selon LocService, l’augmentation peut être due aux nombreux “petits logements loués aux étudiants l’été qui possèdent un loyer au m2 plus élevé”. En effet, 34% des locataires français sont étudiants et vivent dans des logement de petites superficie. 

infogram-location

Nice, deuxième ville la plus chère

A Nice, 48% des habitants sont des locataires. C’est la ville qui affiche les loyers les plus élevés après Paris. Comparé à la moyenne nationale, le loyer moyen niçois est 11,3 % plus élevé. Si bien qu’un locataire ne peut se loger que dans un studio. Ailleurs en Province, il a accès à un T2 ou un  T3.

nice-loyer_19303729_0a917439fd8c88ba7c42b9fbe73a8b452c7f81dc.jpeg

«  Le prix de l’immobilier à Nice est cher,”  selon le cabinet Sud immobilier de Nice, parce que les Parisiens, les habitants d’autres régions de France et les étrangers veulent s’y installer pour étudier, travailler ou passer des vacances. La Côte d’Azur a un prix ! »  C’est ce que confirme l’agent d’un autre cabinet immobilier niçois : « Il y a un attrait pour la zone géographique, l’environnement direct, la vue sur la mer, la qualité des constructions. C’est plus luxueux. C’est comme à Paris, les loyers ne sont pas les mêmes dans le 8ème arrondissement et à Barbès. » Il précise que les régions ensoleillées sont plus chères que les autres : « A Nice, le mètre carré est à 4.000 euros à la revente. Cela a un impact direct sur la location car les propriétaires veulent rentabiliser leur achat immobilier. »

Mais alors, pourquoi à Marseille, sous le même soleil, le prix moyen d’un logement est 10,4% moins cher ? Car l’offre locative y est très importante. Alors qu’à Nice, la demande est supérieure au nombre de locations disponibles. Ainsi, selon le classement réalisé par LocService, la capitale azuréenne se situe en neuvième position sur les des dix villes françaises les plus convoitées par les locataires.

Mariette Guinet

Maïlys Belliot

Elsa Hellemans

Publicités