Monaco Basket sort vainqueur du premier acte en Ligue des Champions

Mercredi 22 mars, l’AS Monaco Basket affrontait l’équipe italienne du Dinamo Sassari en match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions. Les joueurs de la Principauté se sont imposés sur le score de 73-62, mais peuvent avoir des regrets après un quatrième quart-temps mal négocié. Retour sur cette victoire monégasque.

Leur dernier quart de finale n’avait pas été une réussite. Les joueurs de l’AS Monaco Basket avaient été évincés de la Coupe de France par leurs voisins antibois. Ce mercredi 22 mars, dans l’ambiance survoltée de leur salle Gaston-Médecin, l’histoire a été tout autre pour les Monégasques. Dans un quart de finale de Ligue des Champions cette fois, les hommes de Zvezdan Mitrovic ont pris une belle option vers la qualification en demi-finales grâce à une victoire 73-62.

Le collectif a flanché dans le dernier quart-temps

Un match aller certes remporté, mais avec une petite frustration. Même si Monaco a globalement dominé son sujet, les rouge et blanc ont laissé échapper quelques points en fin de partie. La Roca Team a survolé le deuxième puis le troisième quart-temps, allant jusqu’à mener de 22 points. Un écart qui s’est considérablement réduit dans le dernier quart, grâce à l’habileté à trois points de leurs adversaires italiens. La défense impressionnante et rigoureuse de Monaco a relâché son étreinte dans ces dernières minutes fatidiques, laissant trop de shoots ouverts aux gâchettes du Dinamo. A l’image de Rok Stipcevic (17 points), les scoreurs italiens s’en sont donnés à cœur joie pour revenir à la marque.

Les Italiens de Sassari finissent donc à onze points derrière l’ASM Basket avant le match retour en Sardaigne, mercredi prochain. Tout reste possible pour le Dinamo, comme l’évoque leur entraîneur, Federico Pasquini : « mes joueurs n’ont pas abandonné. En revenant à 11 points, nous savons que la qualification est possible. ». Une situation regrettable, qui laisse le coach monégasque Zvezdan Mitrovic un peu perplexe : « C’est un sentiment un peu bizarre, car on a mené de 22 points et l’on ne peut être totalement satisfait. ». Mais tout n’est pas à jeter dans la performance des Monégasques, loin de là. La Roca Team a été monstrueuse en défense, et a « très bien joué jusque dans les cinq dernières minutes », comme le résume Mitrovic.

Le phénix Ouattara renaît de ses cendres

Même si la star Jamal Shuler devrait être absente pour un peu plus d’un mois, l’AS Monaco peut désormais compter sur un Yakuba Ouattara revenu à son meilleur niveau. Époustouflant face à Châlons-Reims la semaine dernière avec 27 points (record en carrière), l’arrière monégasque a remis ça face à Sassari. Auteur de 17 points, il finit meilleur marqueur du match à égalité avec Rok Stipcevic.

Yakuba Ouattara Monaco Basket

Yakuba Ouattara (17 points) a de nouveau épaté sur le parquet de la salle Gaston-Médecin (crédit photo: asmbasket.org)

Après un « gros passage à vide au niveau de l’adresse« , Ouattara retrouve son basket, pour le grand plus plaisir des fans de l’ASM. Bourreau de travail, déterminé et ambitieux, Yakuba Ouattara représente la nouvelle génération du basket français. Avec de telles performances en Pro A et sur la scène européenne, le natif de Tepa (Ghana) peut continuer à rêver de NBA.

« Ce sera serré, mais on répondra présent »

Après leur superbe victoire en Leaders Cup et leur élimination de la Coupe de France, les Monégasques n’ont plus que deux objectifs désormais : la Pro A et la Ligue des Champions. Concernant le championnat de France, la Roca Team n’a pas de soucis à se faire : Monaco reste leader, et compte toujours un solide matelas d’avance sur ses concurrents. Les joueurs de la Principauté avaient confirmé leur suprématie sur la Pro A en s’imposant face à leur dauphin, Chalon-sur-Saône, avec dix points d’avance.

Cette saison extraordinaire confirme l’horizon de possibilités qui s’étend au large de la baie de Monaco. Face au public bouillant de Sassari, nul doute que la Roca Team devra sortir un grand match pour arracher une qualification historique en demi-finale de la Ligue des Champions. Yakuba Ouattara et ses coéquipiers le savent, le match retour s’annonce compliqué : « ce sera serré, mais on répondra présent« . Rendez-vous mercredi 27 mars, pour savoir si oui ou non, l’AS Monaco Basket aura su écarter les Italiens de Sassari, après les Grecs d’Athènes.

Guillaume Truillet

Publicités