En Avant de Guingamp : déjà 10 000 supporters-actionnaires

Photo vignette : EAG Guingamp Kalon

Depuis un mois, le club de football de Guingamp, qui évolue en Ligue 1, permet l’intégration de ses supporters au capital de la société anonyme qui gère le club. C’est une première dans le monde du football professionnel. Si l’opération « Kalon » a déjà séduit plusieurs milliers de personnes, certains supporters guingampais émettent quelques réserves.

Depuis le 25 février, l’opération « Kalon » (« cœur » en breton), lancée par l’En Avant de Guingamp,  permet à n’importe qui de devenir actionnaire du club. Il s’agit du tout premier exemple d’actionnariat populaire dans le monde du football professionnel français.

L’opération colle parfaitement à l’esprit de l’EAG, un club familial, à taille humaine, porté par l’inépuisable ferveur de ses supporters (L’En Avant de Guingamp occupe actuellement la première place au classement des tribunes.

Alors que l’objectif initial était de réunir, avant le 29 avril, au moins 7003 actionnaires (soit la population de la ville de Guingamp), ce sont déjà plus de 10000 personnes qui se sont laissées convaincre par l’opération. Pour devenir « Membre Fondateur Kalon », il faut débourser la somme de 40€ ; en échange de quoi l’on reçoit deux plaques commémoratives nominatives et numérotées, dont l’une se verra installée au stade du club. Plus précisément, les 40€ n’octroient pas directement des actions de l’En Avant de Guingamp, mais constituent une adhésion à l’Association des Kalon EAG, qui elle-même sera actionnaire du club. Une partie de l’argent perçu par l’association sera également reversée à des œuvres caritatives locales.

Une minorité de supporters n’adhèrent pas à l’opération

Si l’opération est un franc succès, et que la plupart des supporters guingampais ont « le sentiment d’écrire une page de l’histoire du club », d’autres sont plus mitigés.

Ils sont un certain nombre à reprocher un manque de transparence du club quant à la véritable utilisation des fonds collectés. « On ne sait pas quelle part des 40€ reversés dans l’association ira directement dans le capital du club » s’interroge un supporter sur un forum. « Beaucoup de marketing mais du vide, toujours du vide. Payer pour du vide, je ne vois pas l’intérêt. ».

Le statut intermédiaire de l’Association des Kalon EAG, qui se positionne entre les supporters-actionnaires et le club en lui-même, pose également un problème aux yeux de certains. Le bureau qui représentera les supporters lors des assemblées générales du club, et éventuellement au Conseil d’Administration, est-il déjà constitué ? Sera-t-il amené à évoluer ? Autant de questions qui pour le moment restent sans réponses.

Un bon nombre de supporters, pour autant, n’accordent que peu importance à ces zones d’ombre. Pour eux, le fait d’investir dans l’En Avant de Guingamp constitue un geste purement symbolique, presque revendicatif de l’amour porté pour leur club de cœur.

Lucas Philippe

 

Publicités