Pedro Almodovar peut-il être destitué de la présidence du jury du Festival de Cannes ?

 

Une pétition ayant recueilli plus de 25 000 signatures réclame la destitution de Pedro Almodovar de la présidence du jury du Festival de Cannes.

En janvier, le jury du Festival de Cannes annonce le nom de son nouveau président pour l’édition 2017 : Pedro Almodovar. Le réalisateur espagnol est connu notamment pour ses films « Talons aiguilles », « Parle avec elle » ou « Tout sur ma mère ». Mais cette nomination fait polémique : pour l’un de ses films (Parle avec elle), le cinéaste espagnol a torturé et tué six taureaux. Une pétition réclame sa destitution à la présidence du jury  pour des raisons éthiques. On peut y lire : « Un grand festival du cinéma tel que Cannes mérite mieux que cette banalisation de l’horreur dont Almodovar est le symbole. ». La pétition a déjà recueilli plus de 25 000 signatures.

La FLAC (Fédération de Luttes pour l’Abolition des Corridas) a adopté la pétition. Pour son président, Thierry Hély, désigner Pedro Almodovar comme président du jury apparaît incohérent et contraire à l’éthique du cinéma : « S’il était uniquement aficionado pourquoi pas, mais le problème c’est le fait qu’il aille jusqu’à sacrifier des animaux pour les besoins de ses films. En France ce n’est pas autorisé, mais en Espagne les lois sont beaucoup plus souples. Nous avons donc interpellé Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes pour connaître sa position, mais nous n’avons pas obtenu de réponse. ». Nous avons également cherché à contacter le Festival de Cannes pour connaître leur avis sur la question, et savoir si une destitution de Pedro Almodovar était envisageable, mais ni le Festival de Cannes ni Pierre Lescure ne souhaitent s’exprimer sur le sujet.

Extrait du film « Juste pour le plaisir » réalisé par Thierry Hély en 2000. 

 

La FLAC a organisé une projection-débat lors du Festival de Cannes pour sensibiliser le public et les cinéastes à cette cause. Le 24 mai, un film anti-corrida sera diffusé à l’Hôtel Cannes Palace. L’auteur du film : Jérôme Lescure, mais pas de rapport avec Pierre Lescure.

projection débat corrida

Affiche de l’invitation pour la projection-débat organisée par la FLAC le 24 mai. Crédits : FLAC

Elisa Montagnat

 

Publicités