RIG DANEMARK [DOSSIER] : Le Danemark, royaume de la liberté

Comme chaque année, Reporters Sans Frontières publie son classement mondial de la liberté de la presse. En 2016, le Danemark termine au pied du podium. Une quatrième place révélatrice de la liberté quasi totale d’expression qui prévaut dans l’état scandinave.

DK.png

Présentation du Danemark, état scandinave où règne la liberté de la presse (Crédit : Marion Ptak)

Aujourd’hui, le Royaume compte une trentaine de quotidiens nationaux et régionaux. Le plus connu est le Jyllands-Posten, qui s’est fait un nom au-delà des frontières nationales après la retentissante affaire des caricatures du prophète Mahomet.

Quant à la télévision, elle est essentiellement publique. Le plus grand groupe du pays est Danmarks radio. En position de monopole jusqu’en 1988, il subit depuis la concurrence de TV2, une entreprise semi-privée.

La situation du Danemark sur le plan de la liberté de la presse semble presque parfaite. Ce « presque » peut cependant signifier une multitude de choses. « Quelque chose de pourri au Royaume du Danemark ? » Telle est la question.

Il y a tout juste deux ans, le pays était victime de deux attaques terroristes ciblant un caricaturiste suédois et une synagogue. Comme pour les attentats de Charlie Hebdo, elles visaient directement la liberté d’expression. Flemming Rose, le journaliste qui a publié les caricatures de Mahomet et Kurt Westergaard, l’un des dessinateurs, vivent depuis 2005 sous protection policière. Nous nous sommes entretenus avec ce dernier et avec Lars Refn, auteur d’un des douze dessins de la discorde.

Le Danemark possède aussi un conseil de la presse, institution publique contrôlant toutes les productions journalistiques et veillant au respect des normes éthiques. Ce conseil met les journalistes et les médias devant leurs responsabilités. S’il ne peut infliger une amende, il oblige le  média fautif à diffuser le verdict. Nous décryptons le rôle de cette autorité de régulation.

Comme ses voisins scandinaves, le Danemark est une monarchie constitutionnelle. La Reine Margrethe II règne depuis 1972. Sa fonction est avant tout protocolaire, même si elle a un rôle de conseil. Appréciée par son peuple, la souveraine est néanmoins parfois chahutée. Entre caricature osée et critique de la presse, retour sur la relation qu’entretient la famille royale avec la liberté d’expression.

Les Danois, dont 80% sont protestants, payent un impôt religieux. L’Église a-t-elle une influence sur les médias ? Réponse.

Enfin, le journalisme constructif a le vent en poupe au Danemark. En France, on parle de journalisme de solution. Vieux de vingt cinq ans, cet état d’esprit est considéré par certains comme un mouvement.

Antoine Medeiros

Publicités