L’AS Monaco, retour au sommet

Une finale de Ligue des Champions perdue face au Porto de Jose Mourinho, plusieurs titres de champion de Ligue et quelques coupes nationales, l’AS Monaco a déjà goûté au succès mais le club avançait péniblement depuis 2005, suite au départ de ses grands joueurs : Ludovic Giuly, Fernando Morientes, Jérome Rothen…

Une descente aux enfers

La saison 2010-2011 marque le début d’un cauchemar où le club est relégué en Ligue 2 en finissant 18ème derrière… l’OGC Nice, son rival de la Côte.
Classement ligue 1.png
Classement de Ligue 1 lors de la saison 2010/2011

Suite à la descente en Ligue 2, de nombreux joueurs sont transférés, comme Stephane Ruffier à Saint Etienne ou Nicolas N’Koulou à l’Olympique de Marseille. Le club sera en plein chantier et la reconstruction de l’équipe se fera par l’intermédiaire de la jeunesse. Layvin Kurzawa, Yannick Ferreira-Carrasco ou encore Valentin Eysseric en plus de son recrutement d’envergure (Raggi, Subasic, Poulsen…) auront la tâche de redresser le club et de lui faire rejouer le haut du tableau du foot français.

Passage dans une autre dimension

L’AS Monaco devient officiellement la propriété de Dmitri Rybolovlev, homme d’affaire russe, le 23 décembre 2011. En 2013, lors du retour de Monaco en Ligue 1, le club va frapper fort sur le marché des transferts pour concurrencer le Paris Saint Germain avec l’arrivée de James Rodriguez et de Joao Moutinho du FC Porto, ainsi que Radamel Falcao, illustre attaquant de l’Atletico Madrid. Cette bonne gestion va amener le club à la seconde place à la fin de la saison.
James Rodriguez-1
Présentation de James Rodriguez (à gauche) et de Joao Moutinho (à droite) Crédit The Beast Brief

James Rodriguez meilleur passeur de la saison sera vendu au Real Madrid et Radamel Falcao, prêté à Manchester United. Claudio Ranieri sera remplacé par Leonardo Jardim, qui ne donne pas satisfaction lors de ses premières semaines, excepté au niveau européen où il emmène le club en quart de finale de Ligue des Champions en éliminant le club londonien d’Arsenal.

Changement de politique de recrutement

Fini les joueurs de renommée mondiale aux transferts coûteux. L’AS Monaco recrute désormais de jeunes joueurs talentueux, à moindre frais pour qu’ils aient la possibilité d’exprimer leur talent pour les revendre beaucoup plus cher. C’est le cas d’Anthony Martial, acheté cinq millions à l’Olympique Lyonnais et vendu cinquante millions plus trente millions de bonus à Manchester United ((https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Transfert-anthony-martial-monaco-a-manchester-united-c-est-80-millions-d-euros/586556) ou de Geoffrey Kondogbia vendu quarante millions à l’Inter Milan. Le centre de formation est un atout du club monégasque. Jemerson, Valère Germain ou Killian Mbappé sont des talents formés au club faisant les beaux jours de l’équipe.

La stratégie de l’AS Monaco porte aujourd’hui ses fruits puisque le club joue le titre de Ligue 1 avec le Paris Saint Germain et l’OGC Nice. Il est également encore engagé à ce jour en Ligue des Champions, affrontant la Juventus de Turin en demi-finale. Porté par un très grand Bernardo Silva, un Falcao revenu à la pointe de l’équipe cette année ou encore le jeune prodige Killian Mbappé, le club a de beaux jours devant lui. Ce sera à son entraîneur Leonardo Jardim de faire son possible pour garder ses joueurs, à l’approche du mercato estival et des grands clubs à l’affût.

Sacha Virga

Publicités