Le calvaire des habitants du sud n’en finit pas

Les habitants de la péninsule du sud se trouvent encore une fois dans une situation catastrophique. À peine 7 mois après le passage de l’ouragan Matthew qui a pratiquement dévasté toute la côte sud, les habitants de la région et de ses environs sont en proie à de fortes intempéries.

Alors qu’ils peinent à se refaire une vie sur les ruines et les débris qu’a laissé l’ouragan Matthew sur son passage ; les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la péninsule du sud entre 20 et 24 Avril dernier, sont venues envenimer la plaie.

Photo inondation 1.jpg

( Crédits Photo © Mag Haiti )

Les centaines de litres de pluie qui se sont déversés sur la région, ont entraîné beaucoup  d’inondations, des glissements de terrains, et des éboulements. Faisant ainsi 5 morts, plus de 15 maisons détruites et environ un millier d’autres endommagées. Selon un bilan partiel du bureau des Nations-Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires en Haïti, communiqué le 26 Avril dernier.

Le bilan qui s’étend sur la période allant du 20 au 25 Avril prend en compte six communes les plus touchées : Charbonnières, Les Anglais, Chantal, Port-à-Piment, LesCôteaux, et Tiburon. Ces communes là sont inaccessibles suite aux intempéries. La route relayant Port-Salue et la Côte-Ouest est coupée en deux.

UNE SITUATION QUI AGGRAVE ENCORE PLUS LES CONDITIONS DE VIE DES HABITANTS

Les pluies torrentielles des deux dernières semaines du mois d’avril viennent aggraver le sort déjà alarmant des habitants du département du sud. Après avoir essuyé des dommages estimant à hauteur de 1.9 milliard de dollars, il y a à peu près 7 mois de cela ; la péninsule du sud a de nouveau été frappée par des intempéries.

Photo inondation 2.png

( Crédits Photo © Mag Haiti )

Selon ce qu’a fait savoir le délégué départemental du sud, M. Serge CHÉRY; ces pluies ont emporté près de 80 % des récoltes de la saison printanière, ajoutant aux énormes pertes agricoles déjà enregistrées en octobre dernier lors du passage de l’ouragan Matthew.

Rappelons que Matthew, ouragan de catégorie 4, a perpétré d’énormes dégâts dans les départements du Sud, du Sud-est, des Nippes et de la Grande-Anse. Des certaines de bétails ont été emportées, plus de 80 % des récoltes dévastées, des centaines de maisons détruites. Sans compter les énormes pertes en vies humaines, et des centaines de personnes sinistrées. Plus d’un millier gens ont du être déplacés. Un bilan qui a été vraiment catastrophique.

Malgré les promesses d’aide et d’accompagnement du gouvernement envers la population du sud, suite au passage de l’ouragan Matthew. Rien n’est encore fait concrètement. La péninsule du sud reste très vulnérable aux intempéries. Cette population monte un véritable calvaire. Les moindres goutes de pluies provoquent de grandes inondations et entraînent des dégâts considérables.

Alors que le gouvernement se pavane sur toutes les chaînes de télévision, avec son programme CARAVANE DU CHANGEMENT, un programme qui entend revaloriser le potentiel agricole d’Haïti; le département du sud, considéré autrefois comme le grainier du pays, se trouve dans une situation déplorable. Les populations du sud, de la Grande-Anse, des Nippes et de ses environs sont sous les eaux et ne savent pas à quel saint se vouer

 

 

 Rodly SAINTINÉ

Copyright © Étend’Art / IFJ / IUT-Cannes Journalisme / Buzzles 2017

Publicités