Charles Manson et « La Famille », le Diable et sa secte

En prison depuis plus de 40 ans, Charles Manson a perdu la vie le 19 novembre 2017. Le meurtrier américain avait semé la terreur dans les années 60 à travers «  La Famille », secte qu’il avait fondé pour assouvir sa prophétie.

Le démon Manson est mort. L’un des meurtriers américains les plus emblématiques du 20ème siècle a perdu la vie hier dans un hôpital californien à l’âge de 83 ans. Condamné à la peine de mort commuée en prison à perpétuité, il était en prison depuis 1971 pour avoir commandité une série de 7 meurtres qui ont terrifié l’Amérique durant l’été 1969. Mais derrière Charles Manson, l’homme à la croix gammée sur le front, se cache une secte : La Famille, dont il était le gourou. En 1967, alors âgé de 32 ans, il sort de prison pour proxénétisme et mène une vie de routard sur la côte Ouest des États-Unis. Charismatique et très doué pour s’exprimer, il fonde  » La Famille « , une communauté hippie dont il sera le leader. Cette famille est celle qui n’aura jamais eu, étant l’union d’un père inconnu et d’une mère prostituée et alcoolique. La communauté compte entre 30 et 50 personnes, majoritairement des jeunes filles. La Famille sera surtout basé au Spahn Ranch, Charles Manson échangeant des rapports sexuels de ses femmes disciples contre la propriété du lieu. Les femmes deviennent esclaves sexuelles et se nourrissent dans les poubelles, d’où le nom qui leur est donné «  Garbage People ». La communauté se forme autour du couple Manson et de sa nouvelle femme Mary Brunner, avec qui il a eu son deuxième enfant. Des figures sortent du lot : Susan Atkins, Leslie Van Houten, Patricia Krewinkel et Tex Watson, ces noms seront les auteurs du massacre de l’été 1969. Le gourou devient le prophète messianique d’une secte qu’il mène tranquillement grâce à l’usage de drogues hallucinogènes et d’un discours bien rodé.

Interview de Charles Manson en 1989 avec Perry Daniels 

«  Je suis le diable, et je suis ici pour faire son travail »

Mais l’homme traîne la déception d’une carrière d’artiste raté. A la fin des années 60 avant de monter La Famille, il partage une colocation avec l’ancien batteur des Beach Boys. Le musicien le met en contact avec Terry Melcher, producteur. Rencontre qui sera un échec pour Charles Manson. Consommé par la rage, Manson commence à véhiculer au sein de La Famille, une prophétie où les Noirs allaient dominer les Blancs en les tuant un par un. Naît alors en l’homme une idée sordide : Perpétrer une série de crimes qui seront imputés aux noirs pour provoquer une guerre civile. Motivé par les paroles du White Album des Beatles, dont il croit que le texte lui est destiné, il incite les membres de La Famille à suivre son dessein. Les sauvageries meurtrières de l’été 1969 débutent alors. Le 25 juillet, des membres de la famille, Bobby Beausoleil, Marie Brunner et Susan Atkins, se rendent chez Gary Hinman, producteur de musique que Manson connaissait peu. L’objectif était de récupérer une partie de sa fortune. L’homme refuse et meurt poignardé par Bobby Beausoleil après deux jours de captivité. Le symbole des Black Panthers est peint sur le mur avec son sang afin de les faire accuser. La nuit du 6 août de l’année 69, Manson ordonne à plusieurs adeptes de se rendre à Beverly Hills dans la maison de Terry Melcher, le producteur qui avait refusé de collaborer avec lui. Mais le producteur n’habite plus dans la maison, c’est l’actrice Sharon Tate, femme de Roman Polanski, qui y habite. Elle est enceinte de 8 mois. Charles Watson, Patricia Krenwinkel et Susan Atkins participent au massacre prémédité. Polanski est en déplacement. La troupe macabre tue tous les amis de Sharon Tate, présents cette nuit-là. Sharon Tate, elle, sera poignardée 16 fois par Atkins. Son corps est retrouvée avec un masque blanc et une corde de nylon nouée autour du cou. L’épouse de Polanski aurait supplié de laisser la vie à elle et son enfant, ce a quoi Atkins aurait répondu  » Femme, je n’ai aucune pitié pour toi  » ( Woman, i have no mercy for you ). Face à une des victimes de cette nuit-là, Charles Watson dira   » Je suis le diable, et je suis ici pour faire son travail « .

tate-polanski

Roman Polanski et Sharon Tate formaient un couple marié. Tate, étant enceinte de 8 mois au moment de sa mort.

Le 10 août, six membres de La Famille tuent un couple d’entrepreneurs, Leno et Rosemary La Bianca. Sur le corps de Leno on retrouve la phrase « Death to pigs« , et sur les murs avec le sang des victimes les expressions « Rise« , « healther skelter« . Quelques temps plus tard, la police de Los Angeles fait le lien entre les trois meurtres et  » La Famille « . Ils arrêtent alors tous les adeptes au ranch. Manson se cachait sous le lavabo de la salle de bain.  Il est reconnu coupable de « conspiration dans le but de commettre des meurtres » et devient le responsable des meurtres commis pendant l’été 69 grâce à la loi de « responsabilité commune ».

atkins-houten-krenwinkel

Van Houten, Atkins et Krenwinkel avant leur procès en 1970. Crédit: Bettman Archive

 

Leslie Van Houten, Susan Atkins et Patricia Krenkwinkel, les trois « Charlie’s girl », ont été condamnées à la prison à perpetuité. La première est toujours en prison, la seconde est morte de maladie sous les barreaux en 2009, la troisième est encore en prison malgré treize demandes de libération conditionnelle. Charles Watson est encore en prison, et déclare regretter profondément cette partie de sa vie. Linda Kasabian, chauffeur des meurtriers de Sharon Tate et du couple La Bianca a dénoncé Manson et ses disciples. Elle a disposé de l’immunité judiciaire, et vivrait dans le New Hampshire et serait mère de quatre enfants. Emprisonné pendant 40 ans, Charles Manson devait même se marier avec une jeune femme qui se revendiquait être fanatique de lui. Il s’est avéré qu’elle voulait simplement profiter de sa dépouille pour faire fortune. La série Aquarius est consacrée au meurtrier et un film sur Charles Manson réalisé par Quentin Tarantino  est en préparation. Récemment, la tuerie de Sharon Tate a été reconstituée dans le dernière saison d’American Horror Story. Même mort, Charles Manson n’a pas fini de terrifier Les États-Unis.

https://www.youtube.com/watch?v=103WIQNWsKM&t=35s

Reconstitution du meurtre de Sharon Tate dans American Horror Story : Cult 

Roberto Garçon

 

Publicités