Diabétiques et cyclistes à l’échelon mondial

Le diabète est loin d’être une maladie isolée. Une personne sur 12 en est atteinte. Une équipe cycliste, Team Novo Nordisk, sponsorisée par une entreprise pharmaceutique danoise, a été créée en 2012. Elle est actuellement la seule équipe professionnelle à n’être composée que de personnes diabétiques.

La Team Novo Nordisk, cest l’équipe à part du cyclisme professionnel. Elle est classée en Continentale Pro, soit l’équivalent de la deuxième division mondiale. Ses coureurs sont invités sur quelques courses du circuit World Tour. Cette compétition rassemble les meilleures épreuves mondiales. « Dans l’équipe, il ny a uniquement que des diabètes de type 1. Cest la particularité de l’équipe », décrit Mehdi Benhamouda. Le Français est membre dune équipe de 18 coureurs insulino-dépendants (diabètes de type 1). Les personnes atteintes (6% des diabétiques) sont généralement diagnostiquées avant 20 ans. Les diabètes de type 2 ne peuvent quant à eux recevoir de l’insuline par voie externe. Tous doivent sinjecter de linsuline, généralement deux fois par jour. Cette hormone permet de favoriser l’absorption du glucose depuis le sang vers les cellules.

Cette maladie crée chez les personnes concernées des alternatives afin de pratiquer régulièrement une activité physique. Les cyclistes consomment jusqu’à 5000 kilocalories par étape. Ils les compensent durant l’étape grâce aux barres réales, les boissons sucrées. Mais pour les coureurs de la Novo Nordisk, les besoins doivent être différents. « Chaque coureur à sa manière de gérer son alimentation. Les docteurs de l’équipe calculent et soccupent de nous fournir les quantités de féculents et de protéines à manger », détaille Mehdi Benhamouda. « Nous devons faire en sorte de suivre au mieux leurs conseils ».

Mehdi Benhamouda et Romain Gioux font partie des 18 coureurs diabétiques de la Team Novo Nordisk (Crédits : @Novo Nordisk / Sirotti)

Le diabète, vraiment un handicap ?

Mehdi Benhamouda a été diagnostiqué diabétique en 2007 à douze ans. Il pratiquait du vélo en club trois années avant. Sa maladie ne la pas empêché de construire sa carrière autour de sa passion. Le sprinteur de l’équipe américaine ne voit pas le diabète comme une contrainte mais comme une alternative comparée aux coureurs valides. « Le diabète nous accompagne 24h/24. Il faut simplement savoir gérer son taux de sucre durant la course comme nous le faisons pendant la journée. Il faut alors bien connaître son corps et bien l’écouter ». Romain Gioux fait également partie des cinq Français membres de la Team Novo Nordisk avec Corentin Cherhal, Charles Planet & Quentin Valognes. « Pour ma part, je considère quil ny a pas de freins. » ajoute Romain Gioux. « Nous sommes comme tous les autres coureurs. Grâce au vélo, j’ai montré que je pouvais réaliser mes rêves et ne jamais abandonner ».

Ce point commun, loin d’être négligeable, rassemble les coureurs autour dune même contrainte. Les 18 coureurs, de 10 nationalités différentes, cohabitent dans la même maison aux Etats-Unis, à Atlanta. « Cette équipe cest comme une grande famille, et je suis vraiment très fier d’en faire partie », se félicite Mehdi Benhamouda. « Tout le monde se comprend et ça me motive pour croire en moi ».

Nicolas Pineau

Publicités