TOP 14 : Le Stade Rochelais se relance contre Agen

Ce samedi 30 décembre, le Stade Rochelais recevait Agen pour le compte de la 14e journée de TOP 14. Et pour leur dernière rencontre de l’année 2017, les deux équipes avaient l’obligation de gagner pour d’un côté espérer reprendre le leadership du championnat et de l’autre éviter de voir la relégation se rapprocher. Buzzles y était et revient sur ce match.

Après deux défaites de rang à l’extérieur (Wasps puis Bordeaux), les Rochelais avaient à cœur de reprendre leur marche en avant devant leur public de Marcel-Deflandre.

Une confiance retrouvée

Après une entame de match approximative et où les locaux ont du mal à mettre leur jeu en place, c’est Agen qui ouvre la marque et mène 3-0 après une pénalité de Verdu. Mais c’est la seule fois du match où Agen aura envisagé de créer l’exploit en terre maritime. Puisque dans la foulée la machine jaune et noir va se mettre en place et marcher peu à peu sur son adversaire agenais. A la 9e minute, d’abord par l’intermédiaire de Jérémy Sinzelle puis grâce à deux essais de Bourgarit (24e) et Alexis Balès (34e), La Rochelle s’envole et mène logiquement à la pause 21-6 face à Agen pris à la gorge par des Maritimes parfois brouillons, mais terriblement réalistes.

Le Stade Rochelais accueillait Agen pour la 14e journée du TOP 14. (Crédit : Tous droits réservés)

Un second acte (presque) parfait

Sur la lancée de leur fin de première période, La Rochelle repart pied au plancher avec un essai de Grégory Lamboley deux minutes à peine après le retour des vestiaires. La suite est une formalité, puisque les Maritimes vont gérer leur avance tout en conservant le bonus offensif acquis. Patrice Collazo en profite pour faire rapidement tourner son effectif et offrir du temps de jeu à tous ses joueurs. Pierre Aguillon apporte sa pierre à l’édifice après l’heure de jeu en inscrivant un essai tout en puissance après avoir cassé deux plaquages pour permettre à son équipe de compter près de 30 points d’avance (35-6). Agen au plus mal, se voit même réduit à 14 après l’exclusion temporaire de De Marco, une supériorité numérique qui va une nouvelle fois permettre au Stade Rochelais d’aplatir dans l’en-but agenais, cette fois grâce à Amosa (64) à la conclusion d’un mouvement collectif bien initié. Les Rochelais passent ainsi la barre des 40 points, avant de marquer un 7e et dernier essai à la 73e minute, pour porter le score à 47-6 confirmant un peu plus leur domination écrasante sur leur adversaire agenais complètement dépassé dans tous les secteurs de jeu.

Grâce à ce large succès, avec le bonus offensif, La Rochelle reprend donc provisoirement la tête du championnat avec 44 points devant Montpellier qui se déplace à Brive. De son côté, Agen se retrouve en grande difficulté dans ce TOP 14 puisqu’il pourrait voir ces mêmes Brivistes lui ravir la 12e place de premier non-relégable et donc entrer dans la zone rouge. Lors de la prochaine journée, la première de 2018, le Stade Rochelais se déplacera à Oyonnax alors qu’Agen recevra Castres.

Raphaël Redon

Publicités