Procès Dagorn : l’audience retardée par le blocage des prisons [4/4]

Les manifestations des surveillants de la maison d’arrêt de Nice ont reporté les assises du procès de Patricia Dagorn jeudi dernier.

feu prison

Palettes en feu devant la maison d’arrêt de Nice (© Nordine Souab)

« L’accusée n’est pas présente. Son absence est liée à la difficulté de son extraction de la maison d’arrêt. L’audience va être suspendue pour reprendre à 13h30. » C’est ce qu’annonce le procureur de la République le jeudi matin au Tribunal de grande instance de Nice. Dans la salle d’audience, les avocats et les jurés s’impatientent. L’avocat de l’accusée Maître George Rimondi est inquiet : « Ce retard va surtout mettre les jurés dans un état de fatigue supplémentaire. » Il confie que « cela porte atteinte à la qualité de la justice, donc au fonctionnement d’une des institutions les plus importantes qui soient dans un pays démocratique ».

Des négociations sont lancées pour faire sortir Patricia Dagorn

Devant la maison d’arrêt de Nice, un feu noircit le drapeau tricolore. Les syndicats manifestants ont bloqué la police et toutes les extractions depuis le matin. Au tribunal, Maître Rimondi pense que « dans le meilleur des cas, le procès reprendra jeudi après-midi ». Nordine Souab, le chef syndicaliste de « l’UFAP UNSA justice » (le syndicat majoritaire au sein de l’administration pénitentiaire) annonce que son organisation « a levé le blocage à 12h30 ». La FO cesse aussi ses manifestations pour aujourd’hui. Des négociations sont en cours pour s’assurer de la sortie de la « veuve noire ».

L’affaire tant médiatisée est une aubaine pour les syndicats

D’après Nordine Souab « le mouvement risque d’être reconduit demain ». Pour l’avocat de l’accusée, les manifestants profitent de la médiatisation du procès de Patricia Dagorn pour faire entendre leurs revendications. Quant au procès, il pourra continuer à partir de 13h30 dans l’après-midi. Néanmoins, les chances pour que les syndicats bloquent l’extraction de Patricia Dagorn le lendemain sont très élevées.

Imane Bounar

Léna Couffin

Publicités