Premier set remporté par les volleyeuses du RC Cannes

Au terme de la première partie de saison, les joueuses du RC Cannes affichent un bilan de 10 victoires pour 1 seule défaite en ligue A. Retour sur ce bilan très positif du club cannois.

27781560_191641974756985_661686905_n

Les volleyeuses du RC Cannes s’entraînent pour la deuxième partie de saison (© Guillaume Laclôtre)

Leader au bout de 11 journées, les filles du RC Cannes ont bien géré le championnat jusqu’à la trêve hivernale. Avec la défaite contre Béziers, le Racing est passé deuxième. Mais rien d’inquiétant, l’entraîneur est satisfait de l’attitude de ses joueuses. « Tout le monde s’implique à très haut niveau et c’est une équipe qui s’amuse et progresse ensemble » se félicite R. Marchesi. Des dispositions à confirmer jusqu’aux phases finales autant que l’implication des filles dans le club.

Première phase à succès

« Le bilan est très favorable ». Ce sont les mots de l’entraineur italien pour résumer la première phase du championnat. Attendu comme l’un des favoris cette saison, le RC Cannes a su répondre présent sur la majorité des rencontres. Seule défaite pour le club azuréen, face aux Angels de Béziers, autres prétendantes. Grâce au nombre de sets gagnés et perdus, elles ont terminé les onze premières rencontres en tête. Surtout, « elles se sont toutes bien trouvées ensemble » selon leur coach. En effet, l’intersaison a été marquée par un recrutement conséquent. « Tout le monde s’entend très bien (…) et c’est un point fort » confie l’attaquante Hélèna Cazaute, ancienne Biterroise recrutée cet été. L’entraîneur se dit fière que ses protégées cherchent à « toujours essayer de donner quelque chose en plus [pour l’équipe] et pour soi-même ».

« Nos objectifs : gagner le championnat et la coupe de France »

Pour Lucille Gicquel l’objectif est simple : être sacré. Grâce au bilan de la mi-saison, les mots de l’attaquante cannoise ne font que conforter cette ambition. La trêve fut courte mais « ça fait du bien de rentrer chez soi » rappelle Lucille Gicquel. La deuxième partie de championnat a repris avec du costaud. Une défaite dès la reprise, vite oubliée par la large victoire 3 sets à 0 face à Paris. La suite s’annonce très accrochée dans une lutte acharnée face aux filles de Cyrile Ong. Vainqueures à 20 reprises du championnat de volley-ball féminin, le club cannois souhaite récupérer le titre qui lui échappe depuis deux ans.

Guillaume LACLÔTRE

Gwenaëlle SOUYRI

Publicités