Le All-Star Game fait peau neuve

La 67ème édition du NBA All-Star Game aura lieu le 18 février 2018 au Staples Center de Los Angeles. Pour la première fois, les 10 joueurs titulaires et les 14 remplaçants ne représenteront plus les conférences Est et Ouest. Le match opposera cette fois-ci deux équipes mélangeant les meilleurs joueurs des deux conférences, composées par les deux capitaines et superstars de la NBA : Stephen Curry et LeBron James. Explications.

Il l’avait promis en mars 2017, c’est maintenant fait. Adam Silver, le « boss » de la NBA, a décidé d’apporter plusieurs changements majeurs dans l’organisation du All-Star Game. L’édition 2018 s’éloigne des précédentes, avec plusieurs nouveautés au programme dans le but de rendre l’événement plus compétitif mais aussi plus attractif. Alors, qu’est-ce qui change cette année ?

Le système reste le même pour les votes. Les fans, les joueurs et les médias sont toujours aux commandes pour désigner les 10 titulaires grâce notamment au #NBAVote sur les réseaux sociaux et sur le site officiel de la NBA :

all-star-game-les-votes

La sélection des titulaires s’est déroulée du 21 décembre au 16 janvier, mais il a fallu attendre jusqu’au 25 janvier pour connaître les compositions officielles des deux équipes.

La nouveauté majeure de cette édition est la disparition de l’opposition classique entre l’Est et l’Ouest et la mise en place d’un système proche de la « cour de récré ». Dans ce nouveau système, le joueur ayant reçu le plus de vote à l’Ouest et celui ayant reçu le plus de vote à l’Est sont désignés comme capitaines. Ces deux joueurs ont ensuite choisi à tour de rôle parmi les 8 titulaires restants pour former leurs équipes de stars.

Pour la première inauguration de cette nouvelle version, les capitaines seront LeBron James et Stephen Curry. Le premier, ailier des Cleveland Cavaliers, triple champion NBA, quadruple MVP et membre du club très fermé des joueurs à 30 000 points en carrière, a reçu le plus grand nombre de votes à l’Est. Le second, double MVP et meneur de jeu des Golden State Warriors champions en titre, a dominé les suffrages à l’Ouest.

conference-est-lebron

conference-ouest-stephen

King James et Chef Curry ont dominé leurs conférences respectives (Chiffres : NBA)

Cinq jours après l’annonce des 10 titulaires, les remplaçants ont été annoncés. Les 14 joueurs (7 de chaque conférence) ont été sélectionnés après une concertation entre les 30 entraîneurs de la ligue. Dernière étape avant le moment attendu par tous, la formation des équipes par les deux capitaines :

team-lebron-durant-davis-james-cousins-irving

Les joueurs qui représenteront la Team LeBron, seuls changements notables les absences de DeMarcus Cousins, John Wall et Kevin Love, remplacés respectivement par Paul George, André Drummond et Goran Dragic. (Crédit Photo : NBA.com)

team-stephen-harden-derozan-curry-antetokounmpo-embiid

Les joueurs qui représenteront la Team Stephen. Le 5 majeur est composé de James Harden, DeMar DeRozan, Stephen Curry, Giannis Antetokounmpo et Joel Embiid. (Crédit photo : NBA.com)

Les dessous d’un changement historique

Chaque année, le All-Star Game attire les foules et les téléspectateurs désireux de voir toutes les pointures de la NBA sur le même parquet, le temps d’un match.

Une partie jouée dans une ambiance festive et détendue, et peut-être même un peu trop détendue durant les dernières éditions. Le rendez-vous annuel était devenu une véritable orgie offensive, avec comme point d’orgue, l’édition 2017, conclue sur un score fleuve de 192 à 182. Un match aux allures de signal d’alarme pour la ligue nord-américaine. C’est pourquoi le syndicat des joueurs a appelé au changement, sous l’impulsion de Chris Paul, meneur de jeu des Houston Rockets et figure importante de la NBA. Leurs demandes ont été entendues par la Ligue qui a donc opté pour un nouveau format afin de redonner un enjeu sportif et événementiel au match des étoiles.

Ce changement passe par l’abandon de la traditionnelle opposition des conférences qui a montré ses limites au cours des dernières années, notamment avec la domination outrageuse de l’Ouest sur l’Est depuis le début du siècle. Les joueurs et les fans de l’Est ont manifesté leur mécontentement après les 3 défaites consécutives de leur conférence dans les dernières éditions du All-Star Game. En difficulté face à la flopée de stars de l’Ouest comme Stephen Curry (Golden State Warriors), James Harden (Houston Rockets), Kevin Durant (Golden State Warriors) ou Anthony Davis (New Orleans Pelicans), les joueurs de l’Est auront l’occasion cette année d’évoluer avec leurs adversaires habituels. C’est le cas de Kevin Durant et LeBron James, les deux monstres de la NBA, qui joueront ensemble pour la première fois depuis les Jeux olympiques de Londres en 2012. Une association alléchante tant ces deux joueurs dominent leur championnat depuis quelques années. On peut aussi noter que LeBron James a choisi son ancien coéquipier aux Cleveland Cavaliers, Kyrie Irving, qui brille avec les Celtics de Boston depuis le début de la saison. Stephen Curry, lui, a choisi le meilleur marqueur de la saison régulière James Harden, et a opté pour une équipe plus équilibrée en sélectionnant les deux géants Joel Embiid et Giannis Antetokounmpo, deux révélations de cette première partie de saison. Avec ce match d’expérimentation, la NBA espère que cette édition 2018 « new-look » apportera des réponses concrètes aux problématiques du All-Star Game.

Au-delà du volet sportif, la NBA emploie d’autres moyens pour redonner enjeu et intérêt au match de l’année.

La campagne marketing a démarré dès le début de l’année 2018 avec l’annonce des dates de sélection et de la nouvelle procédure. Tout est fait pour rendre le All-Star Game attrayant : le système de votes, qui implique le public qui compte pour 50% dans le total des votes, des nouveaux maillots créés par la marque Jordan… De plus, pour pallier le manque d’implication des joueurs et transformer le All-Star Game en véritable match de basketball, la ligue a décidé de doubler les primes pour l’équipe victorieuse de 50 000 $ à 100 000$ (des sommes qui représentent très peu pour des superstars comme LeBron James ou Stephen Curry, touchant 30 à 35 millions de dollars par an). L’équipe victorieuse versera 350 000 $ à l’association de son choix, une nouveauté qui peut se révéler être une potentielle source de motivation pour les stars de la NBA. Reste à voir qui de la Team LeBron ou de la Team Curry sortira gagnante de la nouvelle édition de cet événement mondial, qui satisfera à coup sûr les fans de NBA. Rendez-vous donc dans la nuit du 18 février au Staples Center de Los Angeles pour voir si les changements apportés au All-Star Game ont payés.

Les équipes :

Team LeBron

Les titulaires : LeBron James (Cleveland Cavaliers), Paul George (Oklahoma City Thunder), Anthony Davis (New Orleans Pelicans), Kevin Durant (Golden State Warriors) et Kyrie Irving (Boston Celtics).

Les remplaçants : LaMarcus Aldridge (San Antonio Spurs), Bradley Beal (Washington Wizards), Goran Dragic (Miami Heat), André Drummond (Detroit Pistons), Victor Oladipo (Indiana Pacers), Kristaps Porzingis (New York Knicks) et Russell Westbrook (Oklahoma City Thunder).

Team Stephen

Les titulaires : Stephen Curry (Golden State Warriors), Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks), DeMar DeRozan (Toronto Raptors), Joel Embiid (Philadelphia 76ers) et James Harden (Houston Rockets).

Les remplaçants : Jimmy Butler (Minnesota Timberwolves), Draymond Green (Golden State Warriors), Al Horford (Boston Celtics), Damian Lillard (Portland Trail Blazers), Kyle Lowry (Toronto Raptors), Klay Thompson (Golden State Warriors) et Karl-Anthony Towns (Minnesota Timberwolves).

 

P.S : Les effectifs peuvent être sujets à des modifications d’ici le 18 février, en cas de blessure ou suspension d’un ou plusieurs joueurs sélectionnés.

Arno TARRINI

Khémiss ANTONY

Publicités