A Cannes, le permis à 1€ peine à convaincre

Le permis à 1€ ne parvient pas à séduire les apprenti-conducteurs Cannois et les auto-écoles le jugent trop contraignant.

Permis à 1€

Avec 700000 candidats par an, le permis de conduire est le premier examen en France. (Crédit Photo : Souyri Gwenaëlle)

Le permis à 1€ a été mis en place en 2011. Conçu pour faciliter l’accès au permis de conduire, il consiste en un prêt à taux zéro dont les intérêts sont payés par l’Etat. Pourtant, à Cannes, les auto-écoles ne sont pas enthousiastes et peu proposent ce système à leurs clients. Certains des centres qui ont adopté la formule ne sont pas satisfaits. Les exigences de l’Etat sont plus strictes. « Ca fait beaucoup de contraintes pour peu de clients », constate le directeur d’une auto-école du quartier République. « On a plus de travail administratif, alors qu’on ne gagne pas plus d’argent ». Celles qui ont envisagé de proposer ce système redoutent que l’investissement du permis à 1€ ne leur coûte trop cher, par rapport à une demande limitée. Le permis à 1€ requiert aux auto-écoles de souscrire à une assurance complémentaire onéreuse, calculé sur le chiffre d’affaire du centre. Pour que l’opération soit rentable, il faut donc être sûr que beaucoup de clients y participeront. Ce n’est pas vraiment le cas dans la cité cannoise, où peu de personnes sont intéressées par cette dernière.

« On a le permis, mais on continue de le payer »

Plusieurs raisons sont à l’origine du manque d’intérêt des clients pour l’opération. Les futurs conducteurs de Cannes considèrent le permis à 1€ comme un boulet qu’ils doivent traîner pendant plusieurs années. « On s’endette sur 40 mois, à la fin on a notre permis mais il faut continuer de le payer pendant deux ans » témoigne une apprentie conductrice. « De toute façon le prix est le même, 1200€ à chaque fois. Alors autant payer une bonne fois pour toute. ». De plus, le prêt doit-être souscrit en passant directement par sa banque. Or toutes ne sont pas partenaires de l’opération. « Ma banque ne proposait pas le permis à 1€. Je n’avais pas envie de changer de banque juste pour passer mon permis », témoigne un autre élève. Malgré ce désaveu de la part des Cannois, il existe une éventualité pour que l’Etat rende le permis à 1€ obligatoire dans chaque auto-école. Toutefois, aucune annonce officielle n’a encore été faite.

STINES Philémon

SOUYRI Gwenaëlle