Indépendantismes et autonomismes en Europe, le point sur la situation

Le procès de douze leaders catalans pro-indépendance s’est ouvert ce lundi devant le Tribunal suprême de Madrid. Parmi eux, l’ancien vice-président du gouvernement catalan Oriol Junqueras, Carme Forcadell l’ex-présidente du Parlement régional, plusieurs ex-ministres régionaux catalans, mais aussi les présidents de puissantes associations indépendantistes Jordi Sanchez et Jordi Cuixart.
Ils sont jugés pour sédition et rébellion. Pour Carlos Lesmes, président du tribunal, c’est « le procès le plus important » qu’affronte l’Espagne depuis sa transition démocratique.

En Europe, la Catalogne n’est pas la seule à avoir des velléités indépendantistes. Ecosse, Pays-Basque ou Flandre, tous ne se battent pas pour les mêmes raisons mais l’objectif reste le même : obtenir plus d’autonomie vis à vis du pouvoir central, voire à s’en détacher totalement pour les mouvements les plus radicaux. Voici un tour d’horizon des mouvements indépendantistes et autonomistes et leur avancée.

Adrian Rémy