Les aliments ultra transformés, ennemis de notre santé

Les aliments ultra transformés, souvent méconnus et pourtant ils font partie du quotidien des Français. Anthony Fardet, chercheur en alimentation préventive et holistique, est sûr que cette nourriture est néfaste pour la santé.

Tout le monde en consomme quotidiennement. Mais la plupart n’ont jamais entendu parler de ces « faux » aliments. Depuis les années 1980, nos repas sont rythmés par ces « super aliments ».

Avec l’augmentation de la population mondiale et l’industrialisation du marché alimentaire, les professionnels ont dû trouver des aliments rentables et bons. Un prix moindre pour le même goût ? C’est la science qui a résolu ce problème. Mais c’est quoi les aliments ultra transformés ? Anthony Fardet, chercheur en alimentation préventive et holistique, également auteur du livre  Halte aux aliments ultra transformés  nous en donne la définition.

Les aliments ultra transformés impliqués dans une hausse de 14 % de la mortalité

 Une nouvelle étude sur les aliments ultra transformés publiée par les chercheurs français de l’EREN, lundi, fait froid dans le dos. L’augmentation de la fréquence de leur consommation dans nos régimes alimentaires serait en lien direct avec une augmentation de la mortalité de 14%. Même si d’autres résultats sont attendus, Anthony Fardet appuie sur ce point : aucune étude ne démontre le bien fondé de ces aliments. 

Comment reconnaitre les aliments ultra transformés ?

Malheureusement en magasin, rien ne permet de savoir si on est face à un produit ultra transformé ou pas. Contrairement aux valeurs nutritionnelles et aux ingrédients, rien n’oblige les industriels à indiquer clairement « aliment ultra transformé ». Beaucoup de marques profitent de ce flou juridique pour vanter les mérites de leurs produits ultra transformés. Car il ne faut pas se méfier seulement de la malbouffe. Les yaourts qui encensent leurs pouvoirs amaigrissant, sont eux aussi des produits ultra transformés, donc dangereux pour la santé. Alors peut-être que ces produits font maigrir mais ils peuvent aussi être meurtriers. 

80% des aliments de supermarchés sont transformés

Enlever entièrement tous ces aliments de notre alimentation paraît impossible mais il existe des clés pour les repérer dans les rayons. Une liste d’ingrédients trop longue, des noms d’ingrédients étranges, des additifs. Anthony Fardet ajoute que « ces aliments ont souvent des emballages très colorés et attractifs, avec des personnages connus des enfants. Il y a aussi souvent des mentions comme « enrichi en » « bon pour ». Cela fait que les aliments ultra transformés ne s’arrêtent pas à la seule malbouffe.

Des aliments beaux mais qui sont à l’origine de cas d’obésité, de syndrome de l’intestin irritable ou de cancers.

Yeelen Tanche