février 13

Étiquettes

Renault prive Carlos Ghosn de 30 millions d’euros

Renault a annoncé ne pas vouloir verser une indemnité de non-concurrence et les revenus liés aux actions entre 2015 et 2018 de son ancien patron Carlos Ghosn. Une décision prise lors du conseil d’administration du groupe ce mercredi 13 février.

«Le Conseil a décidé à l’unanimité (…) de renoncer au bénéfice de l’engagement de non-concurrence souscrit par M. Ghosn et, en conséquence, de ne pas lui verser l’indemnité correspondante égale à deux ans de rémunération fixe et variable», a indiqué le conseil dans un communiqué. 

Une perte de 3 ans de rémunération

Bilan : l’ancien PDG du groupe automobile ne touchera pas 26 millions d’euros de ses actions et 4 à 5 millions pour la clause de non concurrence.

Carlos Ghosn perd l’acquisition définitive de ses actions sur les 3 dernières années. Pour cause, la condition de présence au sein de Renault n’est pas remplie. Cette annulation concerne un total de 455 658 actions, selon Reuters.

L’ancien directeur est en passe de toucher sa retraite en mars. D’après Proxinvest, il pourrait toucher au moins 765 000 euros par an.

Elliott Sentenac