février 15

Étiquettes

Pourquoi Airbus arrête la production de l’A380

Le constructeur Airbus a annoncé l’arrêt de la production de l’A380. Voici pourquoi.

Airbus met un terme à la construction de l’un des plus gros appareils du monde : l’A380. « Notre carnet de commandes n’est plus suffisant pour nous permettre de maintenir la production de l’A380. Cela mettra un terme aux livraisons d’A380 en 2021. »

C’est ce qu’ont communiqué le directeur général et le président commercial Aircraft de l’entreprise Airbus à leurs employés ce jeudi. Le modèle, sur le marché depuis seulement douze ans, n’a pas su se faire sa place. Concurrence, manque de clients, stratégie revisitée… On vous présente quelques raisons de l’échec de l’appareil.

EMIRATES ANNULE SA COMMANDE D’A380

« A la suite d’une revue de ses opérations, Emirates réduit son carnet de commandes d’A380 de 162 à 123 appareils. » annoncent les dirigeants d’Airbus pour expliquer l’arrêt de la production de l’appareil. Quarante avions en moins, ce n’est pas rien, comme nous le dit José Folgueral, le délégué syndical adjoint de la CGT d’Airbus :

« On construit quatre ou cinq A380 par an, quarante appareils de moins sur la commande ça représente 8 à 10 ans de production de perdues. » Il ajoute qu’« aujourd’hui, c’était Emirates qui soutenait la production, il n’y a pas assez de clients, le programme n’est pas rentable ».

Pour un avion d’une telle grandeur, la fabrication est couteuse. « Sans commande on ne peut pas le produire, explique José Folgueral, cela coûterait plus cher de garder des personnes en attente de fabrication plutôt que d’arrêter la production. »

UNE CONCURRENCE RUDE

Avec ses quatre moteurs (donc une grande consommation de carburant), l’Airbus A380 peine à garder sa place sur le marché. Il se retrouve face à d’autres modèles qui peuvent effectuer les mêmes distances, avec un bimoteur. « Si on peut faire ces distances avec deux moteurs il est évidant que le 380 avec ses 4 moteurs n’est plus la bonne réponse », explique Françoise Vallin, coordinatrice du syndicat CFE-CGC dans le groupe Airbus. Retrouvez les caractéristiques des modèles concurrents de l’A380 avec cette infographie et sur l’article Buzzles.

Qui a tué l’A380 ? Ses principaux concurrents. (crédit : Valentin Rivollier)

CHANGEMENT DE STRATÉGIE

José Folgueral explique la stratégie de l’époque de la naissance de l’A380.

Aujourd’hui cette idée n’est plus pertinente. « Le transport de masse ne s’est pas développé et on a préféré renouveler plus de vols et de créneaux horaires », affirme Françoise Vallin.

C’est donc un ensemble de raisons commerciales, économiques et techniques réunies qui sont à l’origine de l’arrêt de la production de l’Airbus A380.

LENA COUFFIN