La vie est-elle moins chère en Nouvelle-Calédonie qu’en France ?

De plus en plus de français issus de la métropole font leurs valises et partent vivre en Nouvelle-Calédonie. L’archipel situé dans l’océan Pacifique accueille de nombreux français expatriés, mais quelles en sont les raisons ? Le coût de la vie est-il moins cher ? Il y a-t-il de si nombreux avantages ? Focus sur la différence du niveau de vie entre la Nouvelle-Calédonie et la France métropolitaine.

À Nouméa, chef-lieu de Nouvelle-Calédonie, le coût de la vie est sensiblement plus cher qu’en métropole (Crédit photo : Pinterest)

La Nouvelle-Calédonie est un territoire français, avec le statut précis de collectivité sui generis, soit une collectivité française mais unique, qui n’entre dans aucune catégorie spécifique de territoire. Elle a sa propre monnaie, le Franc Pacifique (commun avec les territoires français de Polynésie), son propre gouvernement (dont le président est Phillipe Germain) et ses propres assemblées (le congrès et le Sénat coutumier).

Il existe donc de nombreuses différences avec la France métropolitaine, mais cela reste le même pays, c’est pourquoi de nombreux français issus de métropole partent s’installer à Nouméa. Les administrations et les règles sont les mêmes (revenus sociaux, allocation chômage, fonctionnaires, etc…), pas besoin de faire de visa ou autres papiers, et la langue est la même. Tous ces avantages font indéniablement pencher la balance quand il s’agit de choisir un nouveau chez-soi.

Quels prix pour des œufs ou du Nutella en Nouvelle-Calédonie ?

Mais si tous ces gens partent à l’autre bout du monde, la vie doit être moins chère là-bas, n’est-ce pas ? Pour le savoir, il n’y a qu’à faire le quiz ci-dessous, traitant de la différence de prix entre la métropole et la Nouvelle-Calédonie sur des produits ou services du quotidien. Bonne chance ! (cliquez sur l’image ci-dessous)

Comme vous avez pu le constater, les dépenses quotidiennes ne sont pas moins chères du côté de la mer de corail, bien au contraire ! En 2015, on observait que les prix en Nouvelle-Calédonie étaient en moyenne 33% plus élevés qu’en métropole. Ce qui semble toujours d’actualité aujourd’hui, au vu de l’écart très important sur certains produits ou services très courants. Cela peut s’expliquer par plusieurs raisons, dont la principale est l’importation. La plupart des produits (bruts ou transformés) sont importés, et donc sont exposés aux frais d’importation (avion, etc…) et surtout aux frais de douanes. De plus, à certains moments il se peut qu’on ne trouve des œufs ou des fruits et légumes sur tout l’île, toujours à cause de l’importation.

Des salaires bien plus avantageux qu’en métropole

Il y a quelques années, une enquête des Comptes Economiques Rapides pour l’Outre-mer (CEROM) disait que si un ménage métropolitain s’installait en Nouvelle-Calédonie en gardant les mêmes habitudes de consommation, il augmenterait ses dépenses de 44%. Mais, alors, quels sont les avantages à aller vivre à Nouméa (hormis les paysages paradisiaques et les températures exotiques), sachant que le vol est cher (comptez minimum 900€ pour un aller), et que la vie sur place aussi ? C’est Anthony, marseillais qui vit à Nouméa depuis presqu’un an, qui nous l’explique : « En moyenne, ici, on peut gagner 1000€ de plus qu’en métropole, en travaillant moins ! C’est mon cas : j’ai plus de vacances, plus de repos, mais je suis payé plus ! ». Les salaires sont donc plus élevés, et peuvent largement compenser avec le coût élevé des dépenses quotidiennes. « Si t’installes ici, que tu travailles et que tu ne sors pas trop, que tu ne fais pas de folies avec les dépenses, très rapidement tu as assez d’économies pour faire le tour du monde ou autre » explique le récent néo-calédonien.

Et, en plus d’un meilleur salaire, il est plus facile de trouver un emploi en Nouvelle-Calédonie qu’en France métropolitaine, principalement grâce au manque de qualification de la population calédonienne et du manque de concurrence sur certains métiers (dans la santé notamment). Anthony a envoyé son CV à deux hôpitaux bien avant son départ pour être manipulateur en électrologie médicale sur l’île, et a été embauché dès son arrivée à Nouméa.

Donc, si la vie est beaucoup plus chère du côté de l’Océanie, les salaires avantageux, le climat paradisiaque et les paysages fabuleux font que la Nouvelle-Calédonie reste une destination toujours très prisée.

Hugo Brun