World CleanUp Day : une opération de nettoyage se tiendra à Cannes

La journée internationale du World CleanUp Day est réitérée ce samedi 21 septembre. Pour cette nouvelle session de nettoyage mondial, l’association culturelle Panda Events organise “Après les plages” : elle invite les volontaires à venir ramasser les déchets de la côte Zamenhof de Cannes.

Verre qui tombe au sol, papiers qui s’envolent ou objets perdus… Les festivals sont une importante source de pollution plastique. L’association culturelle Panda Events, organisatrice d’événements culturels dans la région tels que Les Plages Electroniques, n’est pas la dernière concernée. Les membres en ont d’ailleurs conscience. C’est pour cette raison que l’association a décidé d’organiser une session de nettoyage le 21 septembre prochain dans le cadre du World CleanUp Day. Cet événement créé l’an passé invite les volontaires du monde entier à nettoyer les espaces qu’ils côtoient régulièrement. “On voulait nettoyer les plages car c’est notre terrain de jeu”, raconte Jennifer Pasquier chargée du développement et des relations de l’association. « On sait qu’on est polluant mais on a envie de s’améliorer », ajoute-elle. Même si une grande partie des déchets sont ramassés après le festival, beaucoup demeurent cachés, enfouis sous l’eau ou le sable. 

Donner envie de ramasser des déchets

« Ludique et collaboratif » : ce sont les deux termes qu’utilise Jennifer Pasquier pour qualifier l’événement à venir. Pour y contribuer, elle explique que des associations pour la protection de l’environnement seront présentes. En premier lieu, une équipe de plongeurs et d’apnéistes sera chargée de ramasser les déchets dans la mer. Le groupe donnera ensuite l’ensemble de sa récolte à l’association de paddle de Cannes, chargée d’amener les déchets sur la rive où la fondation surfrider les récupérera et les triera sur une bâche.

Un nettoyage participatif est ensuite organisé à 14h pour tous les bénévoles et locaux qui souhaitent eux aussi s’investir. En parallèle, « quelques artistes de rue tenteront de valoriser les déchets récoltés autour d’une œuvre commune ». Jennifer Pasquier explique vouloir ajouter « une touche de divertissement » à une activité vue comme contraignante : « Nous clôturerons la journée par des discussions, des rencontres, et de la musique. On va voir si on a un impact, si c’est le cas on renouvellera certainement l’action », conclue l’organisatrice. 

En France, des centaines d’initiatives similaires sont organisées ce samedi dont une quarantaine dans les Alpes-Maritimes. L’an passé, environ 18 millions de personnes avait participé au World CleanUp Day.