Yachting Festival : Diviser pour mieux cibler

Du 10 au 15 septembre, le port de Cannes accueillait la 42ème édition du Cannes Yachting Festival, avec cette année, un grand changement pour ses festivaliers : les voiliers traversent la baie de Cannes et font cap sur le port Canto.

Après un début de semaine orageux, les festivaliers sont au rendez-vous pour l’un des plus gros salons nautiques européens. Plus de 50 000 visiteurs se sont empressés sur les quais cannois pour admirer les plus prestigieux yachts et voiliers venus du monde entier. Nouveauté cette année, les bateaux à voiles accostent du côté de pointe Croisette et délaissent le vieux port. Un changement notable qui a nécessité davantage d’organisation afin de mieux cibler les visiteurs.

Un nouvel espace pour les adeptes de la voile

Avec plus du double de surface qu’en 2018, les exposants « Voile » du Yachting Festival se sont partagés les 4 000 m2 des quais du Port Canto. Positionnés derrière leur stand, les vendeurs restent à l’affût et tentent d’attirer de nouveaux clients. Selon Yann, vendeur de voiliers chez Firros, “la nouveauté est la bienvenue malgré quelques améliorations à faire.”  Même s’il est satisfait des modes de transport mis en place, “le port Canto manque un peu d’équipements comme au niveau de la restauration”. Dans ses allées plus grandes et confortables, l’Espace Voile semble attirer moins de monde que le Vieux Port. Une fréquentation plus faible qui s’explique par l’amour des locaux pour le motonautisme. Jean, amateur de voile, voit un avantage dans cette baisse de l’affluence : “ Il y a moins de fréquentation pour les voiliers mais ceux qui sont là viennent vraiment pour la voile. C’est deux publics différents.” Cette édition est donc l’occasion pour ses exposants de davantage cibler le public adepte de la voile. Fini le temps perdu à discuter avec des clients venus pour les yachts et les zodiaques, les professionnels ont pu transmettre leur passion à des amoureux de catamarans et autres unités à voile.

Un système de navettes maritimes

Si les voiliers accostent cette année au port Canto, les festivaliers ne sont pas pour autant importunés dans leurs déplacements vers les deux salons. Pour cette 42ème édition du Yachting Festival, les organisateurs ont pensé à tout. Pas besoin d’attendre des heures aux arrêts de bus afin de rallier Pointe Croisette, un système de navettes maritimes gratuites a été mis à disposition des visiteurs. Lunette de soleil au bout du nez, Jean, amateur de voile et habitué du salon, salue cette nouveauté : “Je trouve ça très pratique. L’attente n’est pas trop longue, pas plus de dix minutes, et puis c’est toujours plaisant de naviguer dans la baie de Cannes à bord d’un zodiaque.” Les navettes assurent des départs toutes les quinze minutes, aux cinq points de rendez-vous du Vieux Port et aux deux du Port Canto.

Le Silent 55, catamaran solaire électrique, présenté en avant-première mondiale au Yachting Festival
© Le Figaro Nautisme

L’enjeu de la transition écologique

Les bateaux à moteur amarrés au Vieux-Port restent les stars du Festival. Ils représentent 80% de la flotte totale présente pour l’occasion. Les curieux déambulent sur les quais pour admirer des yachts parfois supérieurs à quarante-cinq mètres de long. Mais derrière le balais de visiteurs, les exposants s’activent pour vendre leurs bateaux : “Je viens au salon depuis 30 ans pour présenter les nouveautés de notre flotte. C’est avant tout une démarche commerciale.” explique Dominique, vendeur pour une marque de yacht. La plaisance maritime est dans le vent de la prise de conscience environnementale.
La transition est encore lente mais de plus en plus de constructeurs développent la recherche dans des bateaux 100% électriques. Une dizaine de navires écolos sont ainsi présentés durant le salon. Un virage écologique qui sera sans doute plus important pour la prochaine édition, du 8 au 13 septembre 2020.

Antonin Blanc et Hugo Metreau