La cosmétique vegan et éco-friendly s’invite à Nice

Des produits cosmétiques vegan, naturels et zéro-déchet, c’est ce que propose depuis deux ans Mégane Monteillet dans sa boutique Wakey à Nice. Dans le quartier du port Lympia, au coin d’une rue, l’ancienne bloggeuse et vendeuse de produits cosmétiques met en valeur des marques françaises encore peu connues qui veulent faire avancer la cosmétique éco-responsable. 

Le concept de la boutique Wakey repose sur deux grands piliers : l’éthique vis-à-vis des animaux et le respect de l’environnement. (© Wakey Cosmétiques Instagram)

Dans le quartier du port Lympia à Nice, se dresse une petite boutique à la devanture en bois et en pierre. À l’entrée, un panneau “Bienvenue en véganie” annonce la couleur : Wakey est une boutique de cosmétiques vegan et écologiques. En entrant, une odeur de citron emplit la pièce. La voix de Michael Jackson résonne sur les paroles de Don’t walk away, une mélodie douce qui reflète bien l’ambiance chaleureuse de la boutique. Toujours souriante, Méganne Monteillet, fondatrice de Wakey, est aux petits soins pour ses clients et une vraie pro du conseil. Une aptitude qu’elle a acquise pendant ses nombreuses années en tant que conseillère beauté pour Yves Rocher, Chanel et Tom Ford et qui ravit ses clients. “La clientèle revient et ça c’est la meilleure des récompenses. C’est ce qui fait que je sais que ça fonctionne et que c’est amené à se développer”

Mais la particularité de sa boutique tient surtout de son originalité. Sur les étals, shampoings solides, brosses à dents rechargeables, soins, parfums, maquillage. Aucun n’a été testé sur les animaux. “On est la seule boutique de Nice à ne proposer que des produits 100% vegan”, explique Méganne, elle-même vegan depuis 2 ans. La sélection de ses produits se fait aussi autour de trois autres grands critères : une composition naturelle, aussi proche du 100% que possible, un packaging écologique ou avec un principe de consigne, et des produits uniquement made in France, pour limiter l’impact écologique. “Pour moi, si ça traverse la planète, ça n’a pas de sens.

“La grande majorité des clients sont des gens qui veulent faire attention à leur santé”

Méganne allie business et convictions personnelles dans cette boutique : “les deux vont ensemble maintenant.” L’idée reposait sur un pari risqué : celui de mettre en avant des produits qui existent, et qui ont encore trop peu de visibilité, au risque de cibler une clientèle très ciblée et limitée. Mais Méganne explique que ces habitudes de consommation sont une tendance qui grandit de plus en plus. Pourquoi avoir choisi Nice, plutôt que la capitale où les communautés vegan et écolos sont bien plus importantes (le Xe arrondissement de Paris est surnommé Veggietown en raison du grand nombre d’enseignes vegan qui y sont implantées) ? La réponse est simple : la concurrence. “Il fallait une grande ville, pour qu’il y ait un certain mouvement derrière et une prise de conscience des gens, mais pas à Paris parce qu’il y a déjà des choses là-bas.” À Nice, c’est la santé dont la clientèle se préoccupe le plus. “Quasiment tous ceux qui passent la porte de la boutique sont des gens qui adhèrent déjà au concept, que ce soit sur un axe ou sur un autre. J’ai des vegan qui viennent mais la grande majorité des clients sont des gens qui veulent faire attention à leur santé, attirés par le côté naturel et sain des produits. »

Si Wakey apporte quelque chose de nouveau, c’est que les marques qui y sont mises en avant sont peu connues des consommateurs, et surtout peu vendues ailleurs. Pour Méganne, cela s’explique de deux façons : “C’est à double tranchant. Les marques ne veulent pas s’implanter dans une parfumerie traditionnelle parce que pour une marque qui a certaines valeurs, c’est toujours un peu délicat de se faire distribuer dans un magasin qui ne les partage pas. […] Et les grands magasins ont des conditions de distribution qui ne conviennent pas, il y a trop peu de marge pour eux, bien que certaines commencent à s’implanter en grande surface.” En attendant, Méganne rêve de faire de Wakey une franchise, et une deuxième boutique devrait voir le jour à Aix-en-Provence.

Iman Taouil et Dazinieras Analena