décembre 02

Étiquettes

Groupon, la nouvelle assurance santé des Américains

Groupon, c’est ce site internet qui vous permet d’obtenir des réductions sur un grand nombre de services et de produits. Des séances de spa, des cours de fitness, des babyfoots… Et maintenant des examens médicaux !

Le site d’e-commerce Groupon propose des bons de réductions pour des examens de santé comme des IRM, à travers les États-Unis. Signe que leur système de santé est défaillant. Source : Groupon

Depuis septembre, la nouvelle que ce site d’e-commerce propose désormais de couvrir vos frais de soins médicaux a choqué les États-Unis. En Californie, en Arizona ou encore au Texas, les professionnels de la santé multiplient les bons de réductions sur des examens médicaux allant d’un simple IRM ou un rendez-vous chez le dentiste, à une opération chirurgicale du dos. NPR (la radio publique et nationale américaine), s’est penchée sur le sujet et a interrogé certains cabinets ou cliniques qui proposent de tels offres. D’après les témoignages, les professionnels ont eu recours aux sites de réductions, seulement parce que leurs concurrents faisaient de même. Un autre site MDSave, qui propose des bons de même type, explique que la compagnie applique les mêmes concepts d’e-commerce et d’ingénierie qui ont été appliqués à d’autres domaines que celui de la santé. Vêtements, gadgets hi-tech, voyages, etc… Même la santé devient un marché !

Mais les Américains ont aussi su voir le côté tragiquement ironique dans cette actualité. Contrairement à beaucoup de pays européens comme la France, les États-Unis ne bénéficient pas d’une sécurité sociale comme nous le concevons. Les coûts sont entièrement à leurs frais à défaut d’avoir une assurance. Mais l’assurance maladie coûte trop chère pour le citoyen lambda et beaucoup prennent le risque de se soigner sans couverture médicale. Le débat autour du prix de la santé aux États-Unis revient sans cesse, notamment à cette période de l’année où les candidats à la présidentielle avancent un projet de système de soins qui pourrait séduire les électeurs.Bernie Sanders sénateur du Vermont, et Elizabeth Warren, vice-présidente du groupe démocrate aux États-Unis, proposent un plan santé qui ressemble aux systèmes des pays nordiques avec la suppression des assureurs privés et une sécurité sociale pour tous. Autrement appelé MediCare For All. Considéré comme un programme beaucoup trop socialiste pour certains votants, d’autres candidats cherchent un terrain d’entente pour plaire aux américains qui ne veulent plus d’Obamacare mais qui en même temps demandent un changement dans le système de santé actuel. Des candidats comme Kamala Harris ou Julian Castro soutiennent une certaine version de Medicare For All. D’autres comme Joe Biden et Pete Buttigieg souhaitent mettre en place ce qu’ils appellent « The Choice Act » qui permettrait aux citoyens étasuniens de choisir eux-mêmes entre des assureurs privés ou une couverture médicale universelle.

D’après ce classement de pays selon leur système de soins santé de 2017, issu du Fonds de Commonwealth, les États-Unis sont en dernière position. Source : https://www.commonwealthfund.org/chart/2017/health-care-system-performance-rankings

D’après un rapport du Fonds de Commonwealth – qui compare le système de santé aux États-Unis, en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Nouvelle Zélande, en Norvège, en Suisse, en Suède, et en Angleterre – le système de soins aux États-Unis est celui qui dépense bien plus que n’importe quel autre pays à revenus importants. Le pays a été classé dernier dans sa note global mais aussi dans chacune des cinq catégories. C’est-à-dire le processus des soins, l’accès aux soins, l’efficacité administrative, l’équité et les résultats de la couverture médicale. Non seulement les Américains doivent subir une couverture médicale défaillante mais elle agrandit le fossé dans l’accès des soins et en conséquence le fossé social entre ceux qui peuvent se permettre de se soigner et ceux qui ne peuvent pas.Nombreux sont les américains à s’être moqués de la situation catastrophique de la couverture sociale dans leur pays, au point où un site comme Groupon semble être la seule solution pour se soigner à un prix abordable. La docteure Nicole Herbst, parmi d’autres, a exprimé son choc et désespoir sur Twitter quand elle a vu trois patients venu en consultation avec des bons Groupon pour aider à payer leurs frais médicaux.

La docteure Nicole Herbst s’est indigné sur les réseaux sociaux quand ces patients sont venus dans ce cabinet avec des bons de réduction Groupon. Source : Twitter

Difficile de savoir si les élections présidentielles en 2020 vont changer quelque chose à la manière dont les américains sont couverts (ou non) au niveau médical. Mais ce qui est sûr, c’est que d’ici là, ils vont devoir se reposer sur d’autres acteurs comme ces sites de réductions pour aider à financer l’accès à des soins basiques.

Kimberley Lestieux