février 12

Pourquoi Xavier Niel rachète-t-il Nice Matin

Ce jeudi le patron de Free deviendra actionnaire à 100% de Nice-Matin, malgré les difficultés financières du groupe voici pourquoi il a tout intérêt à investir dans le journal azuréen

Xavier Niel va étendre son influence sur le territoire en rachetant le principal média azuréen (Clubix)

Pour cultiver une image de généreux philanthrope

Depuis 2014 et le rachat par les salariés de leur journal se constituant en SCIC, le groupe Nice Matin n’est toujours pas rentable et perd en moyenne 5 millions d’euros par an. Si les pertes ont été compensées en partie par de nombreuses fermetures d’agences locales (Draguignan, Grasse…), le journal n’échappe pas à la crise de la PQR. Les ventes diminuent de 10% en moyenne chaque année et les bons scores sur le numérique ne compensent par la chute libre des ventes du papier. Comme ses prédécesseurs, Nethys ou encore le groupe Hersant, l’investisseur via sa holding NJJ tentera de stopper l’hémorragie financière du groupe. Mais à quel prix ? Pour réduire les coûts de fonctionnement le néo actionnaire principal a déjà annoncé un plan de départ volontaire pour 80 salariés du journal. Toujours est-il que Niel arrive dans la peau de l’homme providentiel puisqu’il a largement été sollicité par les salariés actionnaires. De plus, il a remporté la bataille du rachat face au sulfureux Iskandar Safa, détenteur de Valeurs Actuelles, Niel entre donc au capital de Nice-Matin avec une belle côte de popularité. Cultivant ainsi l’image de généreux philanthrope.

Pour étendre son influence sur le territoire azuréen

L’homme d’affaires est à l’origine du Projet Ecotone qui verra le jour en 2022 à Sophia Antipolis (Les Echos)

Grâce au rachat de 100% des parts de Nice-Matin ce jeudi, Xavier Niel continue son entreprise d’investissements massifs sur le territoire. En avril 2014 il a acquis pour près de 322 millions d’euros 55% des parts de Monaco Télécom. L’opérateur de la principauté ne possède que 33.000 clients mais est extrêmement rentable, soit 32 millions d’euros de bénéfices selon les derniers comptes datant de 2013. Via sa société Monégasque Niel vient ainsi en 2019 de racheter Vodafone Malta pour environ 250 millions d’euros. Par ailleurs Monaco Télécom est très actif sur le territoire puisque l’été dernier l’entreprise a annoncé être la première à équiper le pays intégralement du réseau 5G. L’homme d’affaires n’est pas avare en initiatives dans la région puisque puisqu’il est à l’origine du projet Ecotone qui se situera sur la technopole de Sophia Antipolis. A l’horizon 2022 seront construit 32.000 mètres carrés de bureau et une réplique de l’incubateur Station F que Niel a crée à Paris. Ainsi en rachetant Nice-Matin Xavier Niel continue de tisser sa toile d’investissements locaux.

Parce que Nice-Matin possède une forte valeur immobilière

Le siège de Nice-Matin est située au coeur du développement de la métropole Niçoise (Nice-Matin)

Investisseur tous terrains, Xavier Niel possède de nombreux actifs immobiliers de valeurs à l’image d’hôtels particuliers à Paris : un, place des Vosges dont la valeur est estimée à 35 millions d’euros, un autre, avenue d’Iéna qui vaut aux alentours de 45 millions d’euros. Il a également investi plus de 90 millions d’euros dans un palace de Courchevel : l’Apogée. En investissant dans Nice-Matin, le patron de Free pourra se targuer de rajouter à son patrimoine des murs valant près de 30 millions d’euros. Situé Boulevard du Mercantour à Nice, le journal possède un emplacement idéal à quelques encablures de l’A8 et surtout de l’aéroport de Nice Côte d’Azur. Les bureaux du siège sont également au cœur de la vallée verte Niçoise en pleine mutation autour de la construction de l’enseigne Ikéa et d’une centaine de logements aux abords du nouveau stade. Si le sujet de la spéculation immobilière autour du journal a longtemps inquiété, à l’image du Maire de Nice Christian Estrosi, mais une vente de ces actifs n’est pas d’actualité pour le nouveau repreneur. 

Alexandre Pastorello