mars 11

[Pan Bagnat] Enquête sur le projet de campagne d’Estrosi pour Nice

Aspect Écologique : vers une ville plus verte

Des potagers plutôt que du gazon pour Nice

Le candidat Jean-Marc Governatori, Alliance Écologiste Indépendante donne son avis sur le projet d’Estrosi. 

Jean-Marc Governatori, tête de liste de Nice écologique de l’Alliance écologiste indépendante (AEI)
Logo de l’Alliance Écologique Indépendante

“Estrosi pense qu’il suffit de mettre trois arbres par ci par là pour être écologiste”, Jean-Marc Governatori, candidat à la mairie de Nice pour l’Alliance Écologiste Indépendante est ouvertement contre le projet d’Estrosi qu’il considère comme mauvais pour l’Environnement. “Détruire, c’est polluer”. Raser le Théâtre National de Nice et l’Acropolis serait pour lui une erreur. Ce projet, pourtant, fait sa communication autour de l’écologie, en détruisant l’Acropolis et le TNN, le maire actuel a la volonté d’agrandir la coulée verte du centre de Nice pour en faire une ville plus durable. Nice est une des villes les plus polluées de France, « Estrosi tente pour se faire réélire de proposer des projets en faveur de l’environnement, qui répondent à la sensibilité de plus en plus écologiste des Niçois. » Selon la tête de liste Nice Écologie, il serait mieux de mettre “des panneaux solaires sur le toit de l’Acropolis ». 

Governatori explique ses idées pour le prochain mandat, la principale est celle de mettre des potagers en ville pour “redonner de sa paysannerie à Nice”. Un projet d’ambition écologiste dans une dynamique autosuffisante. La différence est fondamentale entre les deux projets, selon Jean-Marc Governatori, Estrosi veut “toujours plus” alors qu’eux veulent “toujours mieux”. La tête de liste Nice écologie tend à l’autosuffisance, l’indépendance alors que le candidat LR a la volonté de s’ouvrir sur le monde et de faire de Nice une capitale culturelle. Un “greenwashing” selon le candidat vert de la part d’Estrosi, « il ne pense qu’à l’aspect touristique de la ville. »

Le projet de l’alliance verte pour la mairie de Nice est sorti mi-février, il entend mettre en valeur la qualité de vie des Niçois. Governatori explique qu’il faut les écouter pour être au plus près d’eux et se concentrer sur leurs problèmes comme le coût des logements ou la pollution de l’air en ville. Il met en valeur le projet de société qu’il compte mettre en place, il explique que Estrosi veut seulement agrandir la ville sans se préoccuper de ce que veulent les Niçois. 

Justine Segui

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8