mars 17

Pete Buttigieg jette l’éponge dans la course aux primaires démocrates

Résultat de recherche d'images pour "pete buttigieg"Pete Buttigieg se retire de la course aux présidentielles / Crédit Photo : Le Point

Une annonce inattendue

Pete Buttigieg dit stop. Le candidat aux primaires démocrates a annoncé ce lundi qu’il se retirait des élections suite à ces résultats en Caroline du Sud. Il n’avait obtenu que 8 % des suffrages ce samedi et affirmait déjà que « le chemin vers sa nomination s’était refermée ». Son annonce a lieu à la veille du Super Tuesday, pour lequel quatorze états sont appelés à voter pour leur candidat démocrate. Le président Donald Trump a montré sur Twitter sa surprise face au timing surprenant de l’annonce de son retrait. Pete Buttigieg avait surpris dans l’Iowa le mois dernier, remportant le caucus devant le sénateur Bernie Sanders.

Un candidat atypique…

À 38 ans, celui qu’on surnomme « Mayor Pete » était le premier candidat ouvertement homosexuel à briguer la présidence des États-Unis. Son époux Chasten Buttigieg était d’ailleurs présent à ses côtés lorsqu’il a annoncé son retrait dans l’Indiana. L’ancien militaire est aussi un ancien réserviste de la Navy. En 2014, il avait été envoyé sur le sol afghan. Il comptait sur son expérience militaire pour gérer les tensions dans le Moyen-Orient et entre les États-Unis et la Corée du Nord.

qui se maintient dans le paysage politique américain…

Si Pete Buttigieg a abandonné ses ambitions de siéger à la Maison Blanche, il continuera de s’impliquer dans les primaires. Il a réaffirmé devant ses partisans ce lundi que « son objectif était de rassembler les Américains pour battre Donald Trump ». L’ancien militaire de 38 ans maintient sa défiance à l’égard de Bernie Sanders, plus à gauche encore que les autres candidats. Il déclare « avoir envisagé l’impact qu’aurait eu le fait de rester en lice plus longtemps ». Depuis le début des primaires, la dispersion des voix profitait au sénateur américain. Joe Biden, qui vient de remporter le caucus de Caroline du Sud, serait désormais le grand favori pour assurer l’opposition de Trump en novembre prochain selon les prévisions.

Mathéo Girard