mai 24

Plongée dans l’univers de Chinwvr et de la Maison Ananas avec un Amerrissage en douceur

Avec « Amerrissage », EP sorti en plein confinement le 27 mars, Chinwvr [prononcez Chinouare] est de retour avec un second projet de huit titres.

Chinwvr est un rappeur qui est bien loin d’avoir livré tous ses mystères et dont le thème s’explique en quelques points : un ciel dégagé, un coucher de soleil jaune orangé et un bon jus d’ananas bien frais. 

Une image contenant personne, extérieur, homme, photo

Description générée automatiquement
Chinwvr et la pochette de son dernier EP « Amerissage » 
Crédits photos : @chinwvr @pineapplebous @pineapplebrays @tropicanaclvb

Des débuts prometteurs sur SoundCloud

Pour mieux comprendre, il faut remonter en 2017 lorsque Chinwvr publie ses premiers morceaux sur SoundCloud. La plateforme de streaming, fondée dix ans auparavant, est alors un bon moyen de s’amuser, de diffuser et partager ses premiers sons avec ses acolytes de toujours Bous et Brayton. Véritable terrain de jeu des beatmakers venus du monde entier et lieu de naissance de rappeurs américains aujourd’hui mondialement connus, la plateforme n’a pas eu la même résonnance avec les rappeurs francophones. Les artistes ont tendance à l’utiliser comme Chinwvr pour leurs débuts ou avec l’idée d’une plateforme plus accessible.

Les premiers ingrédients sont réunis pour toucher une audience limitée avec des sons chargés émotionnellement comme « Sur le chemin de la maison » qui rappelle, au milieu de diverses thématiques, que « le chemin est long dans le noctilien ». Le meilleur moyen de « passer le temps » reste donc « d’écouter des chansons ». La Maison Ananas, tout droit inspirée de celle du célébrissime Bob l’éponge, sort de l’eau. On y retrouve également les autres résidents Bous et Brayton au sein d’une « Pineapple House » où la connexion est totale.

Un univers unique et les premiers succès

Les membres de la Maison Ananas ont un univers bien à eux. Quand de nombreux rappeurs actuels développent une ambiance plus spatiale avec des clips lunaires, Chinwvr prend le contrepied avec un moodtourné autour de la mer, de l’exotisme et des tropiques. L’alchimie entre un rappeur et ses beatmakers est souvent le point de départ d’un bon projet. Ses sons débutent donc avec le tag beat, la signature unique de ses beatmakers : le Tropicana Club avec qui il a produit ses deux derniers EP. Ce bruit de jus de fruits qui coule précédé d’un coup de couteau coupant un probable ananas et suivi de l’ajout de 2 glaçons plonge directement l’auditeur dans une ambiance estivale de bord de mer. Chinwvr produit des sons en toute indépendance où il aborde des sujets douloureux sur des instrumentales diamétralement opposées. Il est avec la même équipe depuis le début : Bous, Brayton ainsi que le Tropicana Club pour la direction artistique. Bous explique que l’univers du Tropicana Club est unique : « dès le début ils avaient quelque chose de différent et ils n’ont fait que s’améliorer. »

Une image contenant personne, homme, debout, avant

Description générée automatiquement
Le Tropicana Club, les deux beatmakers qui travaillent avec la Maison Ananas
Crédits photos : @chinwvr @pineapplebous @pineapplebrays @tropicanaclvb

Après son premier projet « Chute Nwvr » passé sous les radars en 2018, l’année suivante est cruciale pour la Maison Ananas. En 2019, 8 titres voient le jour, certains accompagnés d’un visuel, d’autres seulement en audio. Son single « Le Son », sorti le 1er février 2019, est aujourd’hui le morceau de Chinwvr qui cumule le plus de visionnements sur YouTube avec plus de 37.000 vues. Ce titre annonce la couleur de son état d’esprit dès les premières paroles : « j’ai plus d’amour à donner moi, ce côté-là à moi est mort ». Le clip est une animation épurée au cœur de la Maison Ananas où l’on retrouve l’équipe au complet avec Bous et Brayton en train de découper de l’ananas pour le mettre dans des petits pochons.

La Playlist n°1 du moment : https://prestigeplaylist.com

Chinwvr conclut l’été 2019 avec « Nuit d’été ». Ce morceau est sorti directement après avoir été réalisé durant la saison estivale. Il raconte sur une instrumentale entrainante une de ses nombreuses soirées passées à « rider » avec ses amis. Le titre est à ce jour le morceau le plus écouté de sa discographie. Le 17 octobre, il revient avec le single « Bon Jour ». Le clip résume assez bien le nouveau quotidien de Chinwvr qui retrouve son équipe au complet, La Maison Ananas et Tropicana Club pour une petite après-midi pleine de jus d’ananas et de musique. Le million de streamings est dépassé en 2019, toutes plateformes confondues, et lui permet de progresser et d’agrandir son public. L’année 2020 commence avec le titre « 1D ». Un morceau où Chinwvr assume son indépendance avec une grande confiance en lui. Son clip fait preuve d’un visuel assez intimiste, avec des images tournées au téléphone qui accompagnent la musique. On y découvre quelques instants en studio, des tournages et tout ce qui touche à l’univers musical de l’artiste et son équipe. 

Un « Nouveau Départ » pour mieux amerrir 

Les deux acolytes de Chinwvr, Bous (à gauche) et Brayton (à droite), apparaissent toujours masqués dans les clips du rappeur
Crédits photos : @chinwvr @pineapplebous @pineapplebrays @tropicanaclvb

L’« Amerrissage » marque la fin de la « Chute Nwvr », son premier projet. Accompagné des deux beatmakers du Tropicana Club et de ses acolytes Bous & Brayton, ce dernier EP est sorti de l’eau le 27 mars dernier avec huit titres dont sept inédits. Les deux projets de Chinwvr sont « liés dans la forme » mais « ce second EP est plus une concrétisation » selon lui. L’artiste conseille dès le soir de sa sortie sur Twitter « d’écouter les titres dans l’ordre » pour une bonne compréhension. Il y a un fil conducteur dans l’enchainement du projet et certains mystères se lèvent à chaque écoute.

Comme le titre éponyme dans son projet, Chinwvr prend un « Nouveau Départ » dans ce qui semble être la fin d’un cycle : « la fin de quelque chose pour un nouveau départ / la vie n’est qu’une histoire ». Il annonce une couleur générale : « ce soir j’vais sûrement rentrer tard » pour « sortir d’un cauchemar ». Au-delà de ses propres doutes, il aborde le questionnement des parents sur la réussite : « j’suis moins à la maison, papa, maman mettent la pression / qu’est-ce que tu vas faire sans diplôme ? Un SMIC, la rue, sous l’pont ou la prison ? ». Le doute amoureux et amical est également présent : « donner de l’amour pour être mal aimé / tout faire pour les autres, finir malheureux ».

Il se livre plus profondément sur lui et ses proches notamment dans « Amerrissage » qui lui a donné le titre de l’EP. Le premier single extrait du projet « Lonely » est un son d’introspection qui résonne particulièrement en ces temps incertains. Dans ce son anticipateur, il est question de solitude sur Terre avec un clip rythmé par une « soirée entre potes » dont beaucoup rêvent en ce moment. « J’reste isolé » est peut-être la phrase qui prend un tout autre sens avec le confinement quand Chinwvr aborde de nombreux sujets plus sombres.

« On aime créer des contenus » à la Maison Ananas

Loin d’être le projet le plus attendu du confinement, le dernier EP de Chinwvr et du Tropicana Club n’est pas encore très connu et pourtant il mérite d’émerger sur la scène rap française. Chacun des titres est l’occasion de découvrir un peu plus l’univers de la Maison Ananas. Chinwvr et son équipe, avec qui il possède évidemment de nombreux points en commun, font aussi de leurs différences une force, affirme Bous son acolyte. « Nous avons notre vision mais nous essayons de laisser la porte ouverte à toute personne voulant se l’approprier à travers son propre vécu » rappelle-t-il.

Le confinement est l’occasion pour l’artiste et son équipe de se rapprocher de leur public avec l’EP, leur dernier son « Vie de rêve » et les réseaux sociaux qu’ils manient parfaitement : « on aime créer des contenus » à la Maison Ananas. Les Instagram Live, très utilisés en ce moment, de Chinwvr et Bous ont permis d’en savoir plus sur la construction du projet. « On s’est enfermés en studio pendant 2/3 mois et plein de sons ont commencé à se faire. Tous ces sons faits pendant une même période sont restés ensemble. » Le parti pris était clair selon Bous : « faire ce qu’on aime, sans se prendre la tête ». Le titre « Jardin Secret » a ainsi été réalisé en deux fois avec « un premier couplet à la base » et, plus tard, le deuxième couplet avec une ambiance différente. « C’est d’ailleurs ce qui nous a inspiré l’idée du clip, on a essayé de retranscrire visuellement cette différence. Ce clip a ensuite inspiré la cover pour créer l’univers du projet. » affirme Bous. Une confiance mutuelle s’est créée avec les années entre chaque membre comme le résume ce dernier : « Chinwvr pose sa voix. Le Tropicana Club sait ce Chinwvr aime et inversement. Chinwvr sait s’adapter et tout ça contribue à l’alchimie ».

Alors que des projets se préparent pour cet été à la Maison Ananas, le dernier son de Chinwvr : « Vie de rêve » est disponible sur toutes les plateformes.


Joseph Grosjean