juin 16

Mouvement artístico-littéraire: « Sin poesía no hay ciudad »

« Sans poésie, il n’y a pas de ville » Acción Poética Colombia.

Acción Poética est un mouvement poétique né au Mexique en 1996. Le poète mexicain Armando Alanis Pulido est le fondateur de cette initiative. Un mouvement artistico-littéraire qui promeut l’art sous toutes ses formes, la lecture et les valeurs de la vie.

 C’est sur un mur que tout se déroule. Peint en blanc, le mur qui sert de support accueille une phrase courte, écrite en lettres majuscules. Dans la partie inférieure à droite, la signature “Acción Poética”. Partout dans le monde “toutes les poésies” ont ce patron en commun. Parfois, les peintres appelés “accionistas” tendent à insérer le nom de leur ville.

Un mouvement urbain connu et repris particulièrement dans des nombreux pays latino-américains. Libérant ainsi des phrases d’amour, des pensées optimistes profondes ou des phrases faisant allusion à la situation politique et sociale, avec des messages qui servent d’encouragement.

 Nacarid Portal Arráez, écrivaine vénézuélienne, est représentante du mouvement d’action poétique de Caracas, au Venezuela, et a dirigé un groupe de jeunes qui ont visité les communautés pour les pauvres du pays. Avant d’écrire ses livres, elle a écrit des poésies sur des murs et réalisé un documentaire qu’elle a enregistré avec un iPhone 4 en 2012. (Disponible sur: https://www.youtube.com/watch?v=TGg5GRZkF80)

L’objectif pour “Acción Poética Caracas” est de “surprendre une ville résignée à l’apathie au chaos social, économique et culturel avec des phrases émotionnelles qui deviennent espoir, force et union”. En effet, depuis le début de la prise de pouvoir de Nicolas Maduro, président de Venezuela, le pays subit une crise économique provoquant une pénurie alimentaire. Plus de 4 millions de vénézuélien ont quitté leur pays en raison de cette crise.

« Tirer de la beauté de ce chaos est une vertu » Acción Poética Caracas

Les membres de « Acción Poética » à Caracas, ont lancé l’initiative de “lettres aux inconnus” dans le but de rendre les gens heureux. Elle s’ajoute au mouvement artistico-littéraire qu’a autrefois entrepris Armando Analis Pulido. Le début de la lettre commence ainsi : Cette lettre est destinée à “la bonne personne”, et elle porte comme destinateur “le destin”.

“Rien n’arrive au hasard. Si cette lettre est arrivée jusqu’à toi, c’est pour une raison. Ne crois pas qu’elle ne soit pas pour toi. Valorise-la. Quand elle achèvera son but donne-la à quelqu’un d’autre sans attendre rien en retour. Recevoir et Donner”

« Et si je te le disais en dansant ? » Acción Poética

Laura Bouaricha