février 09

Etudiants : le confinement aggrave la détresse psychologique

Cela fait presque un an que de nombreux professionnels de la santé, dont le Centre National de Ressources et de Résilience (CN2R), constate l’impact psychologique dévastateur de la pandémie sur les étudiants.

Il y aurait en « France qu’un psychologue pour 30.000 étudiants quand les recommandations internationales conseillent de disposer d’un psychologue pour 1.500 étudiants » avance Patrick Skehan, délégué général de Night line France qui propose une ligne d’écoute à destination des étudiants.

Cours à distance, disparition d’une grande partie des stages et petits boulots, anxiété quant à un avenir incertain, depuis près d’un an, l’inquiétude des professionnels de santé continue de grandir face à un manque considérable d’accompagnement psychologique des étudiants.

« C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 » : que disent les chiffres ?

Une étude menée par le Centre National de Ressources et de Résilience (CN2R) du 17 avril au 4 mai 2020 montre clairement la dégradation de la santé mentale des étudiants depuis la pandémie de Covid. Sur un échantillon de 69 054 étudiants de 20 ans en moyenne, 11,4 % des interrogés ont eu des idées suicidaires au cours des douze derniers mois en France.

Un taux qui a augmenté de 3,4 points par rapport à 2018, période où pandémie, confinement et couvre-feu n’existaient pas. 22,4% des étudiants sondés sont en détresse sévère et il y a deux ans, seulement 9,3% des étudiants souffraient d’anxiété sévère. En 2020, ce chiffre est devenu considérable car 27,5% des interrogés disent « subir cette anxiété ».

Etat de santé mentale des étudiants en France lors de la pandémie de Covid-19. Data visualisation. Elodie Radenac

Seulement 12,4 % des 29 564 étudiants, présentant au moins un de ces troubles, ont déclaré avoir consulté un professionnel de la santé (2,7 % ont contacté le service universitaire de santé). Finalement, cette étude fait écho à la fameuse phrase du président Macron « C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 ».

Elodie Radenac