février 23

L’ASCENSION IMPRESSIONANTE DU CHANTEUR THE WEEKND, DEVENU ICÔNE DE LA MUSIQUE

The Weeknd est un artiste pour qui tout réussit. Il démarre l’année 2021 avec une représentation à la mi-temps du Superbowl ce 7 février, mais aussi avec l’annonce de sa tournée « The After Hours Tour » en 2022. Retour sur un phénomène dans le domaine de la musique.

© Ashley Landis/AP/SIPA. The Weeknd durant sa prestation au Superbowl

Un début d’année 2021 sur les chapeaux de roues

L’année 2021 commence bien pour le chanteur The Weeknd. L’artiste s’est produit, le dimanche 7 février 2021, pendant la mi-temps du Superbowl, un match de football américain très populaire et diffusé à la télévision dans le monde entier. Cette année c’est plus de 96 millions de spectateurs américains qui ont regardé le show derrière leur écran. Il fait donc partie des plus rares chanteurs ayant eu accès à ce show. Avant lui, des artistes comme Mickael Jackson, U2, Beyoncé ou encore Lady Gaga se sont produits sur la pelouse du Superbowl. Le chanteur sait reconnaitre l’opportunité d’assurer un si grand événement : « Nous avons tous grandi en regardant les artistes les plus célèbres jouer pendant le Superbowl et on rêve tous d’être dans cette situation. Je suis ému, honoré et très excité à l’idée d’être sur cette scène » a-t-il confié à la NFL (National Football League). The Weeknd a également déboursé une somme d’argent impressionnante pour son spectacle qui a duré une quinzaine de minutes. Ce sont 7 millions d’euros pour une mise en scène digne d’un de ses clips. Sur la scène se trouvait une centaine de danseurs mais aussi de chanteurs et les spectateurs ont pu admirer un feu d’artifice à la fin du spectacle.

The Weeknd a également annoncé le report de sa tournée « The After Hours Tour » en 2022. Une mauvaise nouvelle pour les fans du chanteur, mais en France ce sont quatre nouvelles dates qui ont été ajoutées à sa tournée. Trois concerts à Paris affichent déjà complet, l’artiste va donc se produire également à Bordeaux, Lyon, Montpellier et une quatrième fois à Paris. Au total, The Weeknd assurera 104 concerts dans le monde entier.

Une enfance compliquée

Mais The Weeknd n’a pas toujours connu cette réussite. Son enfance compliquée se reflète dans ses textes de musique. Il explique s’inspirer de ses nombreuses expériences et de son vécu. Il a grandi auprès de sa mère et sa grand-mère au Canada. C’est très jeune, à l’âge de douze ans, qu’Abel Tesfaye, de son vrai nom, s’est mis à fumer de la marijuana puis à consommer d’autres drogues comme la kétamine ou la cocaïne. Il compare souvent sa jeunesse sinistre aux films des frères Coen (Miller’s Crossing, No Country for Old Men..). Enfant turbulent et peu accroché à l’école, il la quitte à l’âge de 17 ans. « Il y a eu un moment où j’ai abandonné l’école, je me battais et n’étais jamais chez moi ». C’est pourquoi dans ses textes on retrouve fréquemment le thème de l’alcool, des drogues et des relations amoureuses. Attiré par la musique dès son plus jeune âge, il est influencé par des artistes comme Mickael Jackson, à l’époque considéré comme le roi de la pop, ou bien Prince. En 2011 il est repéré par Drake qui va le propulser dans le monde de la musique : « Il est arrivé comme un grand frère et a montré au monde ce que je pouvais faire. Depuis il m’a toujours soutenu et je l’ai toujours soutenu » confie-t-il dans une interview d’Apple Music. Par la suite, l’artiste The Weeknd connait le succès puisqu’il signe un contrat, un an après sa mise en lumière par le rappeur Drake, avec Universal et sort un premier album nommé « Kissland ». D’abord en quête d’argent et de célébrité à la sortie de son premier album, The Weeknd se concentre sur la qualité de ses chansons pour les albums suivants : « Pour Trilogy ce qui me motivait c’était de devenir riche. Après Kissland, c’était comme si on était enfin riches, et qu’on en profitait ».

             Une ascension fulgurante qui fait de The Weeknd une des personnes les plus influentes de l’année 2020, selon le numéro du magazine « Time » de septembre. Il reste pour autant un artiste discret devant les médias ou sur les réseaux sociaux et se concentre pleinement sur ses projets musicaux. Dans une interview du magazine britannique « Tmrw », qui s’intéresse à la culture et à la musique, il a confié qu’à la suite du report de sa tournée, il avait décidé de se concentrer sur un nouvel album. Celui-ci serait inspiré des évènements de l’année 2020, comme la pandémie ou bien le mouvement Black Lives Matter.

Louise Bes