Victoire à 1,5 milliard de dollars pour le dernier Spider-Man

« No way home » est un succès international qui bat des records et sauve l’année 2021 dans un contexte de crise sanitaire.

Crédit : Gemma Ryles

C’est tout simplement un exploit. Le dernier Spider-Man, « no way home », dépasse les 1,5 milliard de dollars dans le monde après seulement quatre week-ends en salles. Il est maintenant le huitième film le plus populaire de tous les temps dans l’histoire du cinéma, devant « The Avengers » et « Fast and furious 7 ». Et ce n’est pas fini.

C’est le premier de l’ère Covid-19 à franchir la barre du milliard de dollars en Amérique du Nord et à l’international depuis sa sortie. L’homme-araignée a apporté une bouffée d’oxygène à une industrie du cinéma qui peine à se remettre du coup terrible porté par la pandémie. La propagation du nouveau variant Omicron ne démotive pas les spectateurs français, avec à ce jour plus de 6 millions d’entrées enregistrées.

« Spider-Man : No Way Home » est pour le moment le huitième film le plus rentable au monde (Crédit : Baptiste Bozon)

DERRIÈRE LA TOILE, UNE FRANCHISE TRÈS LUCRATIVE

Le dernier-né de la saga Spider-Man produit par les studios Marvel a écrasé le box-office international dès sa sortie le 15 décembre 2021 en France. En l’espace de 24 heures, le long-métrage a enregistré près d’un demi-million d’entrées, signant ainsi le meilleur démarrage de 2021. Ce qui explique de très bons résultats en moins de deux semaines : 470 millions de dollars en Amérique du Nord et 590 millions à l’international. C’est d’autant plus un exploit que le film n’est pas encore proposé en Chine, actuellement le plus grand marché cinématographique du monde. Si le pays ouvre de moins en moins facilement ses portes aux grosses productions hollywoodiennes, Spider-Man y est un personnage très populaire.

De quoi se frotter les mains pour Sony qui possède les droits d’exploitation de Spider-Man depuis la fin des années 1990. En vingt ans, la multinationale japonaise a produit trois séries de films Spider-Man. Tous ont généré des recettes colossales, même si certains ont été mieux accueillis que d’autres. « No way home » s’impose déjà comme le plus grand succès de l’homme-araignée au cinéma. Le pari est réussi pour Sony, le dernier grand studio traditionnel d’Hollywood à ne pas avoir sa propre plateforme de vidéo à la demande.

HAPPY END POUR LES CINEMAS

Grâce aux performances de Peter Parker, l’année 2021 s’est terminée en feu d’artifice pour les cinémas français. Selon le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), la fréquentation des salles obscures est « proche de la normale » pour le seul mois de décembre. Dès sa première semaine d’exploitation en France, le film a pris place sur le podium avec plus de 200 000 entrées. Il relègue ainsi à la troisième place le film d’animation « Tous en scène 2 ».

À l’écran comme sur le papier, Spider-Man continue d’accumuler les records dans sa toile. À l’instar d’une planche originale de la bande dessinée qui a été adjugée à 3,36 millions de dollars aux enchères ce 14 janvier.

Baptiste Bozon

Le Septième Echo