février 07

À Madagascar, au moins vingt morts et des dizaines de milliers de sinistrés après le passage d’un cyclone

Le cyclone Batsirai a frappé Madagascar samedi, faisant 20 morts et laissant des dizaines de milliers de personnes sans-abris. Le pays avait déjà été touché par une tempête il y a quelques jours.

Des milliers de sinistrés vivent sous des tentes de fortune. Leurs cases sont toujours noyées et inaccessibles • ©Capture d’écran L’Express de Madagascar

Un premier bilan est tombé sur les conséquences du cyclone Batsirai, faisant état d’au moins dix morts et environ 48 000 personnes déplacées en urgence d’après l’Office National de Gestion des Catastrophes et des Risques malgache.

Au sud-est du pays, dans la région de Mananjary, le cyclone a déchainé samedi soir des rafales atteignant jusqu’à 235 km/h a confirmé à l’AFP Aritiana Fabien Faly, coordonnateur de projet au bureau National de gestion des risques et des catastrophes. Le vent s’est aussi accompagné de pluies torrentielles, maintenant jusqu’à aujourd’hui la région en alerte face aux risques d’inondation alors même que le cyclone a perdu en intensité.

Un deuxième cyclone en quelques jours

Sur l’île, c’est la situation sanitaire qui inquiète elle, notamment le manque d’eau potable qui fait craindre sur place à une épidémie de diarrhée d’après un responsable local questionné par France 24.

Le 24 janvier, Madagascar avait déjà connu un épisode semblable avec le passage de la tempête Ana, ayant ravagé l’est du pays . Les chiffres du 26 janvier faisaient alors état de 41 morts et 100.000 sinistrés selon France info, à la suite des inondations et destructions causées par la tempête.


Simon Martin