février 08

Benjamin Epps triple la mise avec un nouveau projet concluant

Après « Le futur » et « Fantôme avec chauffeur », le rappeur gabonais est de retour avec un EP de 8 titres, intitulé « Vous êtes pas contents ? Triplés ! », en référence à la déclaration de Kylian Mbappé.

Photo Armen Djerrahian

C’est un projet qui transpire le rap à l’ancienne. Sample old school et punchlines acérées, attitude et nonchalance : cet EP est une véritable anachronie musicale tout droit sortie des années 90. Le rappeur de 26 ans présente une fois de plus une technique implacable, pleine de maîtrise et de justesse. Sa voix lancinante, presque nasillarde, surprend au début mais s’impose vite comme un marqueur de sa musique. Sur les morceaux plus bruts, plus durs, il est d’une facilité déconcertante. Il est aussi très pertinent lorsqu’il sort de sa zone de confort. Ses fans se réjouiront de le voir sur des registres plus musicaux comme « Ce que le Pips demande », sorti en exclusivité sur la chaîne Youtube « Colors ». Il est riche de propositions mélodieuses, ce qui lui permet de sortir des thématiques « ego trip », la mise en avant de soi, que certains lui reprochent de trop utiliser.

Ce n’est que le début

C’est le 3ème EP de l’artiste, qui annonce son premier album au fil d’une rime « Il s’pourrait qu’je sorte un projet entre mi-février et mi-mars ». En préservant un rythme constant et en gardant à chaque fois une qualité irréprochable, Benjamin Epps a su se constituer un public fidèle.
Comme un symbole, le rappeur new-yorkais Jadakiss vient introduire le deuxième morceau du projet, « Drillmatic ». Légende incontournable du rap américain au début des années 2000, le passage de flambeau ravira les inconditionnels et témoigne du rayonnement de la scène rap français à l’international.

Les réseaux sociaux s’enflamment

S’il y a bien un art que Benjamin Epps maîtrise, c’est celui de la provocation. Le rappeur s’en est donné à cœur joie, au risque de faire grimacer les plus susceptibles. La pique envoyée aux rappeurs marseillais « Les rappeurs sont déclassés par SCH, Jul et Naps » fait mouche, et leurs fans s’empressent de monter au front. Les insultes fusent sur les réseaux, mais cela semble faire les affaires de l’artiste qui se retrouve rapidement en tendance sur Twitter, synonyme d’une visibilité accrue. 

 Manifeste d’un Hip-Hop d’un autre âge mais qui n’as pas perdu son public, « Vous êtes pas content ? Triplé ! » présente toute la palette artistique de Benjamin Epps, qu’il poussera sûrement au cran supérieur dans son album qui sortira dans les prochains mois.

Mathieu Ozanne