février 09

Football/Coupe de France: Contre Marseille, Nice sort les moyens pour la sécurité de son quart de finale

Interdictions de déplacement, renforts humains, fouilles renforcées… L’OGC Nice a pris toute une série de mesures , pour se prémunir d’éventuels incidents lors de son quart de finale de Coupe de France contre l’OM, ce mercredi (21h15).

Un peu plus de cinq mois après les débordements entre l’Olympique de Marseille et l’OGC Nice, le retour de l’OM à l’Allianz Riviera peut difficilement être un non-événement. D’autant plus qu’une place en demi-finales de la Coupe de France sera en jeu pour les Niçois, après avoir éliminé le PSG au tour précédent, et que le stade sera logiquement à guichets fermés, avec plus de 33.000 spectateurs.

Les supporters niçois ont envahis le terrain pour en découdre avec les joueurs marseillais lors du dernier OGC Nice – Olympique de Marseille. Valery HACHE / AFP

Alors pour cette nouvelle rencontre entre les deux clubs, des précautions ont été prises. Selon un arrêté préfectoral publié lundi 7 février, les supporters marseillais sont interdits de déplacement à Nice : «La circulation et le stationnement sur la voie publique des personnes se prévalant de la qualité de supporter du club de l’Olympique de Marseille ou se comportant comme tel, ainsi que l’accès au stade Allianz à Nice, sont interdits du mercredi 9 février 2022 17h00 au jeudi 10 février 2022 à 01h00». Afin de justifier cette décision, le préfet des Alpes-Maritimes met en avant «la rivalité historique et violente qui existe entre les supporters des clubs de l’OGC Nice et de l’Olympique de Marseille

Une heure après l’invasion de la pelouse par les supporters, les joueurs Niçois attendent le retour des joueurs Marseillais pour reprendre la rencontre.

200 agents de sécurité supplémentaires

Aux abords du stade, des mesures ont aussi été prises pour renforcer le dispositif de sécurité. En plus des 500 stadiers déjà présents sur chaque match de l’OGC Nice, 200 agents de sécurité veilleront au respect des mesures mises en place. L’OGC Nice prévient également que les contrôles des véhicules aux abords du stade seront renforcés, que les spectateurs auront droit à une double palpation de la part des stadiers et des policiers, et que trois chiens spécialisés dans la détection des engins pyrotechniques seront spécialement présents.

Jet de bouteille, envahissement de terrain et bagarre avec les supporters

La précédente rencontre le 22 août 2021 avait été interrompue à la suite de jets d’objets et de l’intrusion de spectateurs sur la pelouse. À la 75ème minute, sur un corner marseillais, Dimitri Payet s’apprête à tirer le coup de pied arrêté, mais il est touché dans le haut du dos par une bouteille d’eau lancée depuis la tribune niçoise. Cet événement marquera la fin du match et le début d’un fiasco pour le football français. Pendant plus d’une heure, le chaos va se propager sur la pelouse. Des supporters envahissent le terrain, suivis des gendarmes et des stadiers et de joueurs tentant de séparer les uns ou de pousser les autres.