février 10

Coupe de France/Quart de finale : Nice porté par Justin Kluivert domine Marseille (4-1) et rejoint le dernier carré

Menés au score très rapidement, les Niçois ont réagi et ont écrasé Marseillais. Nice s’impose sur le score de 4 buts à 1 et ira défier Versailles pour essayer d’obtenir une place en finale de Coupe de France.

Le derby du sud s’est transformé en une promenade de santé pour Nice. Dans leur antre, les Niçois portés par un excellent Justin Kluivert se sont logiquement imposés ce mercredi soir, sur le score de 4 buts à 1 face à Marseille. Ce résultat permet aux Niçois d’assurer leur qualification pour les demi-finales de la Coupe de France.

La joie des Niçois après leur victoire, synonyme de qualification pour les demi-finales de Coupe de France. Brieuc LETURMY

Nice surpris d’entrée

Et pourtant tout avait très mal commencé. Très tôt dans la rencontre, Marseille a cueilli froid les Niçois avec un cafouillage dans la défense qui permet à Cengiz Ünder d’armer sa frappe. Le ballon est arrêté par Marcin Bulka, mais rebondit sur la jambe de Melvin Bard et va finir sa course au fond des filets. On joue alors depuis deux minutes. Les Niçois ont réagi et sont revenus au score très vite grâce à leur jeune attaquant de pointe, Amine Gouiri. Lancé par Andy Delort et grâce à un bel enchainement dans la surface marseillaise, il drible Leonardo Balerdi avant de se jeter et réussir à ouvrir le compteur des Niçois. Signalés hors-jeu dans un premier temps, le but est validé après assistance vidéo.

A l’image de ses coéquipiers, Gerson n’a pas réussi à poser de réels problèmes aux Niçois. Brieuc LETURMY

Les joueurs de Galtier vont continuer à pousser et à exploiter les failles défensives de la dernière ligne marseillaise. C’est encore une fois Amine Gouiri qui va venir alerter Pau Lopez. Neuf minutes plus tard, après une perte de balle de Valentin Rongier, l’ancien Lyonnais arrive à trouver Andy Delort qui n’a plus qu’à déposer un centre au point de penalty sur la tête de Justin Kluivert. Grâce au néerlandais, les Niçois rentrent à la pause sur le score de 2 à 1.

Le récital de Justin Kluivert

Jorge Sampaoli, le coach marseillais, décide au retour des vestiaires de modifier son schéma tactique en faisant sortir le défenseur Leonardo Balerdi pour la recrue Cédric Bakambu. Un changement qui aurait pu se révéler comme un excellent choix. Après deux minutes de jeu, Cédric Bakambu profite du travail de Dimitri Payet, copieusement sifflé par le public niçois après les incidents survenus fin août, pour pousser le ballon au fond des filets. Il est finalement signalé hors-jeu. Nice va alors s’en remettre à son héros de la soirée, Justin Kluivert pour prendre les devants. A la 49ème minute, sur une perte de balle marseillaise, le néerlandais récupère le ballon et arme une frappe limpide. Le portier marseillais, Pau Lopez commet une petite faute de main et n’arrive pas à détourner le tir niçois.

Sur le quatrième but niçois, Pau Lopez ne peut qu’accompagner du regard le ballon dans sa lucarne gauche. Brieuc LETURMY

Avec deux buts d’avance, les Niçois vont gérer leur avantage au score et vont continuer de se montrer dangereux en contre. À la 61ème Flavius Daniliuc récupère le ballon et trouve Kluivert dans la profondeur qui a tout le temps d’armer son centre au second poteau. A la réception, Andy Delort n’a plus qu’à reprendre le ballon pour aller trouver la lucarne opposée. Les joueurs de Christophe Galtier vont se contenter de gérer leurs efforts et malgré les tentatives marseillaises, le score n’évolue pas jusqu’à ce que Ruddy Buquet siffle le coup de sifflet final.

Justin Kluivert a été le joueur le plus en vue dans ce quart de finale de Coupe de France. Brieuc LETURMY

Versailles avant d’envisager le Stade de France

Après avoir éliminé le Paris Saint-Germain et Marseille, au prochain tour, les Niçois iront défier le petit poucet de la compétition, Versailles, club pensionnaire de Nationale 2. Christophe Galtier, en conférence de presse a tenu à rappeler que Nice devra « assumer le statut de favori » face au club des Yvelines qui sera « porté par la France entière ». Objectif: rejoindre le Stade de France le 8 mai 2022.

Tom Trichereau