Accidents de la route: le nombre de blessés en baisse mais toujours autant de morts dans les Alpes-Maritimes

Selon les derniers chiffres de l’Observatoire départemental de sécurité routière le nombre d’accidents de la route a diminué entre 2017 et 2021. Le nombre de morts est lui resté stable.

En cinq ans, le nombre de blessés d’accidents de la route dans les Alpes-Maritimes est passé de 1598* à 1175. Le nombre de morts stagne aux alentours de 55.

Un nombre de tués constant

En 2017, le nombre de personnes décédées dans des accidents de la route dans le département était de 55. Elles étaient 55 en 2018 et 58 en 2019. Après une baisse en 2020, dû aux confinements, le nombre augmente à nouveau en 2021 et atteint 52 tués.

Des accidents mortels principalement dû à la vitesse

En 2017, les principales causes d’accidents mortels étaient la vitesse excessive ou inadaptée et l’alcool. Depuis 2018, ces facteurs semblent plutôt être la vitesse excessive ou inadaptée et les changements de direction.

Evolution du nombre de morts en fonction du mode de déplacement dans les Alpes-Maritimes de 2017 à 2021 (données provisoires de janvier à décembre).

Une surmortalité chez les motards

Quelque soit l’année, entre 2017 et 2021 les motards sont toujours les plus nombreux à décéder lors d’accidents mortels. Ils sont environ deux à trois fois plus nombreux à mourir que les automobilistes. En 2017, sur 55 morts, il y avait 25 motards et 8 automobilistes. L’année dernière, sur 52 personnes décédées, 21 étaient des motards et 10 des automobilistes.

Tous les chiffres ont largement baissé en 2020. Cette année-là, les Français ont fait face à deux confinements et ont privilégié le télétravail. Pourtant, les mêmes tendances sont observables durant l’année. Les motards sont encore les plus nombreux à mourir.

*Ces chiffres proviennent de bilans provisoires sur 12 mois

Marie Taube