Les koalas sont désormais des espèces en danger selon l’Australie

L’Australie a officiellement classé les koalas comme «espèce en danger» aujourd’hui. La faute aux incendies de 2019-2020, qui ont décimé la population de marsupiaux dans le pays.

La population de koalas a été divisée par 2 en l’espace de 20 ans. (Peter Parks / AFP)

C’est un symbole en voie en disparition. Les koalas d’une grande partie de la côte orientale de l’Australie sont officiellement classés aujourd’hui comme étant en «danger». La ministre de l’Environnement, Sussan Ley, a pris cette décision pour leur offrir un plus haut niveau de protection en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Territoire de la capitale australienne et dans le Queensland.

En voie d’extinction dans certaines régions

Les koalas avaient déjà été classés comme «vulnérables» il y a une dizaine d’années. Mais les récents incendies (2019 et 2020) ont fragilisé la population, en provoquant des feux de brousse, de la sécheresse et des maladies. Selon les défenseurs de la nature, le koala serait même en voie d’extinction dans certaines régions de l’Australie.

S’ils ont salué l’annonce de la ministre de l’Environnement, ils ont aussi dénoncé l’échec des autorités à protéger l’espèce jusqu’à présent. Pour Alexia Wellbelove, de la Humane Society International, les koalas de la côte est pourraient disparaître d’ici 2050 si rien n’est fait. Le Comité scientifique pour les espèces menacées a estimé que la population des koalas était passée de 185 000 en 2001 à 92 000 en 2021.

Dylan Vandevoorde