Novia Sad, la première ville de Serbie désignée comme capitale européenne de la culture

Cette année, ce ne sont pas deux mais trois villes désignées comme capitales européennes de la culture : la luxembourgeoise Esch-sur-Alzette,  la lituanienne Kaunas et Novi Sad, l’exception qui n’appartient pas à l’Union  Européenne.

l’inauguration de la capitale européenne de la culture, 07/01/2022. (crédit photo : EuroNews)

Direction la Serbie, Novi Sad a été désignée capitale culturelle européenne 2022. Toute l’année, des événements culturels auront lieu. Le coup d’envoi a été lancé en janvier lors de la cérémonie d’inauguration. Une occasion pour ’’l’Athène Serbe’’ de promouvoir sa culture, mais aussi de rassembler et d’échanger avec tous les autres pays européens. ‘’4 new bridges’’ c’est le slogan choisi par ville. Le jeu de mots se traduit à la fois par ‘’quatre nouveaux ponts’’ et ‘’pour de nouveaux ponts’’. Le programme contient quatre thèmes : ‘’Liberté, Arc-en-ciel, Espoir et Amour’’ en référence aux ponts de la ville qui symbolisent des ponts entre pays et cultures.

« Le programme est composé de quatre thèmes qui racontent l’histoire de l’Europe et de Novi Sad sous l’angle des identités, mais aussi des sujets et problématiques liés à l’Europe. Durant ces 50 dernières années, nous n’avions jamais eu un tel investissement dans le domaine de la culture à Novi Sad », explique Nemanja Milenković, le directeur général de la Fondation « Novi Sad 2022 ». Ces thèmes sont divisés en huit arcs sur toute l’année : Doček, Migrations, Avenir de l’Europe, Héroïnes, Forteresse de la paix, la mer du Danube, Kaléidoscope de la culture, Autre ? Europe. Selon les organisateurs, Novi Sad accueillera plus de 4 000 artistes au cours de l’année.

Les plus grands artistes réunis

Le 1er février, débutera l’arc ’’Migrations’’. 132 artistes venant de 42 pays différents seront présents. Parmi les noms annoncés jusqu’à présent figure l’un des plus grands cirques contemporains d’Europe, Beta Circus, l’orchestre gitan de Barcelone ‘’ Barcelone Gipsy Balkan Orchestra ‘’ et la danseuse et chorégraphe Kaori Ito, une artiste japonaise installée en France. Une exposition ‘’ Les migrations dans l’art – l’art de la migration’’ se déroulera à la Galerie de la Matica Srpska.

Redonner vie à des endroits abandonnés

Les musées et les sites historiques abriteront les expositions et les spectacles mais Novi Sad recycle aussi les anciennes zones industrielles pour les transformer en espace d’art ou scène de théâtre et de concert. Le site de Svilara, ancienne usine de teinture de soie située dans le quartier d’Almaski, abrite aujourd’hui des expositions d’art contemporain et de photographie dans un décor industriel inédit.

Le titre de ‘’capitale européenne de la culture’’ permet à Novi Sad de rayonner sur la scène internationale et de prouver sa volonté de réunir les peuples et les cultures. Près de 30 ans après les guerres d’Ex-Yougoslavie, ce n’est peut-être pas si anodin si cette ville a été nommée Capitale européenne de la culture.  Bien que la Serbie ne fasse pas partie de l’Union Européenne, elle a obtenu le statut d’État candidat le 1er mars 2012. Cet événement culturel pourrait laisser voir une potentielle entrée dans l’Union Européenne dans les prochaines années.

Par Mathilde Giannini Beillon