Brut et France Télévisions s’offrent le Festival de Cannes avril 30

Étiquettes

Brut et France Télévisions s’offrent le Festival de Cannes

Les deux partenaires officiels du plus grand événement culturel au monde ont mis sur la table 2 millions d’euros pour prendre la place de Canal +.

Crédit : Journal de l’Economie 

C’est un gros coup que viennent de réaliser France Télévisions et Brut. Pour les trois prochaines années, ils seront les diffuseurs officiels du prestigieux Festival de Cannes. C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le festival qui cherche à développer une visibilité plus large. «En termes d’audience, nous aurons une couverture et une résonance mondiale» a déclaré le présidentPierre Lescure. 

Le service public, diffuseur officiel  

France Télévisions mobilisera l’ensemble de ses chaînes pendant la durée de l’évènement.  Laurent Delahousse accueillera le palmarès dans son journal télévisé sur la Croisette et l’émission « C à vous », se fera également en direct de Cannes. France 2 diffusera aussi de nombreux films des précédentes éditions en prime time. « Je suis plutôt une bonne sœur laïque. L’argent ne va pas couler à flots », s’amuse la patronne du groupe, Delphine Ernotte. Chaque année, France Télévisions est au centre de l’économie du monde du cinéma. C’est même le premier diffuseur de cinéma et le premier investisseur en faveur de la production cinématographique. 600 films ont été diffusés sur les antennes de France Télévisions en 2020 et c’est 19 qui seront présentés à Cannes pour cette 75 ème édition. 

Brut s’invite sur la Croisette 

L’autre partenaire, Brut, dispose d’une large couverture à travers le monde. Le média 100% digital est suivi par 500 millions de spectateurs dans plus de 100 pays. C’est France Télévisions qui est la régie publicitaire exclusive de Brut depuis cinq ans, monétisant les contenus vidéos du média et ses développements dans le domaine du brand content (contenu de la marque). Brut a réalisé une importante levée de fonds de 75 millions de dollars en juin dernier pour accélérer son développement à l’international. C’est pourquoi ils ont déboursé 2 millions d’euros pour être le partenaire officiel du festival. Pour l’évènement cannois, Brut est un moyen de rajeunir son image et de mettre en avant des thématiques importantes comme celle de l’environnement.

2 millions d’euros sur la table

Canal + a cédé ses droits de diffusion pour la première fois depuis vingt huit ans. Gérald-Brice Viret, directeur des antennes et des programmes du groupe Canal a rappelé dans une interview du JDD « entre Cannes et Canal+, c’est une longue histoire d’amour. On a fait face à une surenchère de la part du service public, qui a proposé davantage d’argent que nous». Pour s’offrir les droits de diffusion de la plus grande manifestation de cinéma au monde,  France Télévisions et Brut ont déboursé environ 2 millions à parts égales. « Contrairement à ce que certains ont dit, c’est même un tout petit peu moins qu’avant », précise Pierre Lescure. C’est sur le contenu et les retombées possibles que la différence s’est faite. Avec Brut, c’est beaucoup plus de présence sur les réseaux sociaux et les téléphones portables dont va bénéficier le festival. « On avait envie que le festival soit très exposé, grâce à la puissance de feu de France Télévisions et de Brut. Il va y avoir une espèce de bouillonnement » se réjouit Thierry Frémaux, le délégué général du festival.

La 75ème édition du festival de Cannes commence donc avec de nouvelles ambitions. Il se déroulera du 17 au 28 mai prochain et désormais, chacun sait où le regarder. 

Marco THIOLLIER