Pourquoi les étudiants manifestent contre les retraites à Nice, retour en audio

Hier, mardi 7 février, il y a eu la troisième mobilisation dans toute la France contre la réforme des retraits, portée par le gouvernement Borne. Vivez ou revivez la manifestation à Nice, à travers le témoignage des étudiants, plus nombreuse que pour la précédente journée de mobilisation, le mardi 31 janvier.

Le syndicat étudiant Mouvement Jeune Communiste de France (MJCF), dans le cortège de la manifestation de mardi 7 février à Nice. Photo : Maxime Conchon

Au cœur du cortège qui s’allonge dans les rues de Nice, les manifestants sont nombreux, pour ce troisième jour de grève. 

00:35 Annabelle, étudiante, attire l’œil puisqu’elle est déguisée en « La mort », 

Tout autour de nous, on peut voir différents syndicats, la CGT, la CFDT, la FO et d’autres. Mais il y a aussi des syndicats étudiants comme le Mouvement Jeune Communiste de France (MJCF).

01:28 Zoé, fraîchement intégrée à la MJCF, est en L3 de philo sur le campus Carlone.

D’autres étudiantes sont venues représenter les syndicats :

02:24 Lou est au Syndicat Étudiant Lycéen Apprenties.

Un étudiant d’origine italienne vient dans la rue pour montrer son soutien à ses camarades de Fac.

03:34 Raoult, s’inquiète de voir ce qui s’est produit en Italie, se produire en France.

Dans le cortège, un petit groupe de lycéens de Nice se démarquent avec leurs pancartes.

04:33 Luna a 17 ans et ne supporte plus la pression générée par l’État.

La mobilisation à Nice pour ce troisième jour de mobilisation a été menée par 20.000 manifestants. Ce sont les chiffres donnés par les syndicats. Les étudiants sont dispersés par petits groupes, visibles tout au long du cortège. Samedi 11 février, une quatrième journée de mobilisation est annoncée. La plupart des étudiants rencontrés ont indiqué se rendre de nouveau dans la rue.

Maxime Conchon