Patrick Henry pourrait sortir de prison prochainement

Condamné à la réclusion à perpétuité pour le meurtre d’un enfant en 1977, Patrick Henry va bénéficier d’une libération conditionnelle jeudi 7 janvier.

Patrick Henry au tribunal correctionnel de Caen le 16 avril 2003. (Crédit photo : AFP/Robert François)

Patrick Henry au tribunal correctionnel de Caen le 16 avril 2003. (Crédit photo : AFP/Robert François)

Patrick Henry, condamné à perpétuité en 1977 pour le meurtre d’un enfant de sept ans, vient d’obtenir une liberté conditionnelle. Cette décision intervient suite à l’audience du 8 décembre devant le tribunal d’application des peines au centre de détention de Melun dans lequel il purge sa peine.

« Le bénéfice de la libération conditionnelle est accordé, mais sous réserve de l’exécution d’une période de probation » prévue jusqu’au 4 août 2017, a précisé Béatrice Angelelli, procureur de la République de Melun.

« Il a hâte de finir sa vie en homme libre »

« Il a payé sa dette auprès de la société. A 62 ans, il a hâte de finir sa vie en homme libre, après avoir passé toute sa vie derrière les barreaux », a déclaré MCarine Delaby-Faure, l’avocate lilloise de Patrick Henry. Incarcéré en 1977, ce dernier avait échappé à la peine de mort grâce à son précédent avocat, Robert Badinter.

Lauriane Sandrini