Le Nigeria, premier producteur de films dans le monde

Le marché du film américain détrôné par la Chine, le Nigeria plus gros producteur mondial. Bollywood devient aussi mythique que son modèle californien, Hollywood. En 20 ans, le cinéma a beaucoup changé.

Sur le tournage d'Ake, un film de Wole Soyinka. (Crédit photo : Akintunde Akinleye/Reuters)

Sur le tournage d’Ake, un film de Wole Soyinka. (Crédit photo : Akintunde Akinleye/Reuters)

Leur présence sera bientôt incontournable. Le cinéma chinois et nigérian arrivent progressivement sur le marché en semant le trouble sur l’avenir des industries du cinéma occidentales longtemps dominantes. Avec quelques pays européens, la France, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni et l’Allemagne, la Russie et une partie de l’Amérique latine émergente, le cinéma étranger ne s’est jamais aussi bien vendu.

Depuis quelques années, les pays émergents, les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), viennent concurrencer les industries du cinéma qui perdurent depuis des décennies. Selon l’Obs, la Chine serait en passe de détrôner Hollywood. « Et si la cérémonie des Oscars se déroulait demain en mandarin ? », s’interroge-t-il. Ces pays produisent ensemble plus de 3 000 films par an dont 200 longs-métrages. A eux seuls, ils représentent plus de 60 % de la production de longs-métrages sur le marché mondial.

33 films produits chaque semaine

En tête du classement, le Nigeria, le premier pays producteur de films avec son industrie Nollywood, est en passe de devenir aussi l’exportateur numéro un mondial. Pour les nigérians, le meilleur film national c’est Last Flight to Abuja, un film réalisé en 2012. Ce long-métrage a été mis en boite en 11 semaines. Habituellement, les films sont tournés à la chaîne, et en moyenne, ils sont bouclés en une semaine. Ce dernier a reçu l’aide de l’État, un état nigérian qui soutient son cinéma qui concerne désormais 2% du PIB après sa révision en 2014. Là-bas, le cinéma représente 300 000 emplois.

 

production

nigeria

écrans

Sources : Unesco, Nollywood.tv, Ina, Allocine.

 

Lucile Moy

Publicités